YouTube bientôt obligé de financer la création française ?

  • A
  • A
YouTube bientôt obligé de financer la création française ?
Le CSA souhaite contrôler les sites de partage de vidéos comme YouTube.@ REUTERS
Partagez sur :

Selon un rapport révélé par L'Express, le CSA souhaite étendre son pouvoir de régulation aux sites de vidéo.

Alors que ses prérogatives ont déjà été étendues par la loi sur l'audiovisuel adoptée en octobre, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a de nouvelles ambitions. Selon L'Express, l'autorité vient de remettre un rapport au Premier ministre et à la ministre de la Culture dans lequel elle préconise une extension de la législation s'appliquant à l'audiovisuel aux services de vidéo en ligne, comme YouTube, Dailymotion mais aussi iTunes. Cela entraînerait plusieurs obligations pour ces acteurs du web, qui seraient notamment obligés, au-delà d'un certain seuil de chiffre d'affaires, de financer la création audiovisuelle française ou de respecter des quotas de diffusion, explique l'hebdomadaire.

>> LIRE AUSSI : Le ciné à la télé, comment ça marche ?

A l'appui de cette préconisation, le CSA souligne que "de plus en plus de sociétés éditrices proposent leurs contenus audiovisuels sur des sites de partage de vidéos". De fait, Canal+ vient de lancer une vingtaine de chaînes sur YouTube, une stratégie que mènent déjà France Télévisions ou BFM TV.

>> LIRE AUSSI : Pourquoi la télé va sur YouTube