Yann Goazempis (M6) : "On s'est dit qu'il fallait relancer le chantier de la fiction en prime time"

  • A
  • A
Partagez sur :

M6 mise de nouveau sur une série en prime time. Dès mardi soir, la chaîne va diffuser les deux premiers épisodes de "Glacé".

INTERVIEW

M6 n'avait pas lancé de grande fiction française en prime time depuis des années. Autant dire que la chaîne compte beaucoup sur sa mini-série Glacé, adaptée du roman éponyme de Bernard Minier. Un thriller très sombre. Au total, cette production compte six épisodes de 52 minutes et M6 diffuse les deux premiers mardi soir à 21 heures. Yann Goazempis, directeur de l’Unité Fiction & Humour du Groupe M6, était dans Le grand direct des médias pour évoquer cette série.

Virage stratégique. Yann Goazempis le concède : "Effectivement, on avait un peu déserté la case du prime time". C'est peut être en constatant les très bons résultats de TF1 en matière de séries TV que le directeur de l'unité fiction et humour du groupe M6 a décidé de se replacer sur ce secteur. "Depuis trois ans, on s'est dit qu'il fallait relancer le chantier de la fiction en prime time", explique-t-il. Et les téléspectateurs de M6 pourront donc constater les premiers résultats de ce nouveau virage stratégique, dès mardi soir, à 21 heures.

Glacé raconte l'histoire du commandant Servaz. Il revient enquêter aux côtés de la gendarme Ziegler après avoir appris que le cheveu retrouvé près de la tête d'un cheval mort appartient à un tueur en série qu'il avait arrêté des années plus tôt. Une série dans laquelle on retrouve Charles Berling, Julia Piaton ou encore Pascal Greggory.

"Le thriller est un genre compliqué à la TV". "C'est très difficile d'adapter un roman", souligne Yann Goazempis. "Le thriller est un genre compliqué à la TV", indique-t-il. Et même si cette mini-série voit son intrigue se clore à l'issue des six épisodes, le directeur de l’Unité Fiction & Humour du Groupe M6 n'exclut pas une suite. "On en a parlé", confie Yann Goazempis. Mais si deuxième saison il y a, elle ne sera pas diffusée avant deux ans.