"Westworld", la série qui va marquer cette fin d'année

  • A
  • A
"Westworld", la série qui va marquer cette fin d'année
Au casting, on retrouve notamment Anthony Hopkins et Ed Harris (photo).@ John P. Johnson / HBO
Partagez sur :

Très attendue, la série américaine de HBO, produite par J.J. Abrams, ambitionne d'être la production télé de cette fin d'année.

Avec la saison 7 de The Walking Dead, c'est LA série la plus attendue de cette fin d'année. Westworld sera diffusée sur HBO dimanche soir, puis dès le lendemain en France, sur OCS City à 21h55. Une production à plusieurs millions d'euros qui risque de faire parler d'elle. Europe1.fr vous explique pourquoi.

Une histoire et une thématique séduisantes. Westworld est une adaptation qui revisite grandement le film Mondwest, sorti en 1973. Au cœur de l'intrigue, l'histoire d'un parc d'attractions pour adultes, peuplés de robots et reproduisant l'univers du Far West américain. Des visiteurs fortunés viennent y assouvir leurs fantasmes et s'y divertir, jusqu'au jour où les androïdes décident de se rebeller contre les humains.

La série américaine veut brasser large. HBO ambitionne de créer une gigantesque réflexion autour de l'intelligence artificielle (IA) et de la place de l'Homme par rapport aux robots. Des thèmes déjà abordés et déjà traités, à l'écran ou en livre, mais au sujet desquels HBO veut apporter une dimension encore plus réaliste. Et Westworld arrive à un moment où la recherche sur l'IA avance à grands pas, suscitant parfois des inquiétudes dans le milieu scientifique.

Des grands noms derrière le projet. Si Westworld fait autant envie, c'est notamment grâce aux hommes et femmes qui dirigent le projet dans l'ombre. D'abord J.J. Abrams, créateur et scénariste des séries AliasLost et Fringe, mais également réalisateur des films Super 8 ou encore de Star Wars VII : le réveil de la force. Un nom lié de très près à la science-fiction et qui, grâce à son expérience, possède une bonne cote de popularité auprès des fans du genre. À l'origine du projet, il est aussi le producteur de Westworld.

À l'écriture, on retrouve un duo : Jonathan Nolan et Lisa Joy, mariés dans le civil. Le premier est le frère du réalisateur Christopher Nolan. C'est à lui qu'on doit les scénarios de Memento, Le Prestige, The Dark Knight Rises ou encore Interstellar. Côté télévision, il est le créateur de Person of Interest, une série diffusée, en France, sur TF1. De son côté, Lisa Joy a écrit plusieurs épisodes de la série Pushing Daisies.

Ce trio a déjà fait ses preuves et son alliance autour de la prestigieuse chaîne câblée HBO (Game of ThronesLes Soprano, Six Feet Under ou encore The Wire) n'a fait que créer davantage d'attente autour du projet depuis l'annonce de son existence.

Un casting prestigieux. Dix épisodes seront diffusés pour la première saison de Westworld et la production a su attirer plusieurs acteurs d'envergure. En premier lieu, deux géants du septième art : Ed Harris et Anthony Hopkins. À eux deux, ils cumulent plus de 120 longs-métrages. Pour le reste du casting, HBO a notamment fait appel à James Marsden (X-Men), Thandie Newton (Mission impossible 2, Collision) ou encore Evan Rachel Wood (True BloodWhatever Works, Thirteen).

La critique est unanime. Plusieurs médias et critiques anglophones ont déjà eu accès aux premiers épisodes de Westworld. Et les avis sont très positifs, voire dithyrambiques. Pour The Guardian, la série va ainsi "frapper aussi fort que Game of Thrones". De son côté, The Telegraph salue "un monde visionnaire complexe" et "beau à regarder", pendant que Collider annonce que "comme Game of Thrones, Westworld est une histoire tentaculaire" et "joliment conçue". Quand au site spécialisé IGN, il répond aux doutes qui pouvaient subsister après les retards de production : "Est-ce que la série est à la hauteur de ses promesses ? La réponse est un grand oui."