Un patron incognito et "mouillé"

  • A
  • A
Un patron incognito et "mouillé"
Patron incognito a permis au PDG de Ucar de revoir (un peu) les conditions de travail de ses employés.@ M6
Partagez sur :

L'émission de M6 a permis au patron de revoir (un peu) les conditions de travail de ses employés.

Il est le premier à avoir accepté le challenge en France. Jean-Claude Puerto, le patron de l'entreprise de location low-cost de voitures Ucar, a participé à l'émission Patron Incognito, diffusée jeudi soir sur M6. Adapté d'une émission britannique, le concept fait redescendre le patron au bas de l'échelle de l'entreprise. Il découvre ainsi pendant cinq jours les "petits métiers". De quoi lui faire prendre conscience de la réalité des conditions de travail de ses employés.

"Passionné par l'idée de voir ce qui se passe à la base"

Pour le premier épisode diffusé en France, le patron de Ucar a testé les fonctions de préparateur de voiture, d'agent d'accueil ou encore de chargé de recouvrement. Jean-Claude Puerto s'est fait passer pour un chômeur en réinsertion, suivi pour un reportage télé. "J'étais passionné par l'idée de voir ce qui se passe à la base", confie-t-il au Parisien, assurant que "cette expérience [l'a] rapproché de [ses] salariés".

Du côté des salariés aussi, on juge l'expérience plutôt positive. Ainsi, après avoir lavé des voitures par -5 degrés, Jean-Claude Puerto a fait changer toutes les tenues de ses employés. "Il a bossé dehors donc il s'est aperçu que les conditions étaient difficiles. Il était mouillé jusqu'aux chaussettes. Il a commandé des tenues spéciales pour la pluie, des chaussures de sécurité", raconte à Europe 1 Philippe, qui travaille à l'agence de Lille où a été tournée une partie de l'émission.

"On est tous là !"

Malgré les tensions entre le (faux) stagiaire et les employés, tous assurent que le (vrai) patron ne leur en a pas tenu rigueur, une fois retrouvé son confortable fauteuil. "Il n'y a aucun problème, on est tous là !", s'amuse Philippe.

Et pendant l'émission, Jean-Claude Puerto a continué de répondre en direct sur Twitter à toutes les interrogations des téléspectateurs. Inondé de demandes de stage ou d'emploi, il a conseillé à de nombreux internautes de lui faire parvenir leur CV.

Déjà 44 patrons incognitos aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, l'émission en est à sa troisième saison et pas moins de 44 patrons ont participé à l'expérience. Larry O'Donnell, le patron de la plus grande entreprise de nettoyage et de collecte de déchets du nord des Etats-Unis, avait été le premier à essuyer les plâtres outre-Atlantique. Le millionnaire avait alors décidé d'augmenter les salaires des employés auprès desquels il avait travaillé.