Un moteur de recherche français s'attaque à Google

  • A
  • A
Un moteur de recherche français s'attaque à Google
Google, trop cité par les médias ?@ REUTERS
Partagez sur :

JALOUX ? - Qwant a écrit au CSA, accusant les médias de favoriser le géant américain en citant constamment son nom.

A la télévision comme ailleurs, quand il s'agit de faire une recherche sur Internet, il est tentant de résumer en disant : "aller sur Google", voire même "googler", puisque le mot figure désormais dans Le Petit Larousse. Une habitude dénoncée par Qwant, un moteur de recherche français lancé il y a un an, et qui a écrit très officiellement au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour lui demander de réguler les citations de Google dans les médias, rapporte le quotidien Les Echos mardi.

"Un message publicitaire dissimulé". Qwant estime que les médias citent constamment Google lorsqu'il s'agit d'évoquer un moteur de recherche. "Une telle référence unique et systématique au profit d'un seul acteur économique représente un message publicitaire dissimulé en faveur de cette société, au détriment de tous les autres moteurs de recherche existants", argumente la lettre envoyée par Qwant il y a un mois au CSA, qui n'a pour l'instant pas répondu.

Quand le CSA obligeait à parler de "réseaux sociaux". Mais l'autorité de régulation pourrait-elle intervenir ? Les responsables de Qwant s'appuient sur un précédent : en 2011, le CSA avait interdit aux chaînes de télévision et radio de citer les noms de Twitter et Facebook à l'antenne, les invitant à employer les termes "réseaux sociaux" pour renvoyer leur public vers ces sites. Une interdiction abondamment moquée pour son absurdité, et finalement levée en janvier 2013.