"Un jour une histoire" sur Simone Veil : “important de le regarder”

  • A
  • A
"Un jour une histoire" sur Simone Veil : “important de le regarder”
@ DR
Partagez sur :

DOCUMENTAIRE - Mardi soir, France 2 consacrera sa soirée à Simone Veil avec un nouveau numéro d’Un jour une histoire. Son présentateur, Laurent Delahousse, invite la jeunesse à suivre cette émission.

Deux mains pour symboliser l’union des peuples, un visage de femme pour rappeler le combat pour l’IVG et 78.651, son matricule de déportée inscrit sur son bras à Auschwitz : voici ce que Simone Veil, 87 ans cette année, a souhaité faire figurer sur son épée d’académicienne. C’est la séquence de fin du film Simone Veil, l’instinct de vie que diffusera France 2 ce soir. Tenue par Laurent Delahousse, le présentateur, cette épée marque la présence de Simone Veil dans le documentaire, elle-même qui est absente à l’image, aujourd’hui retirée de la vie publique.



Toute la famille Veil témoigne. Le programme que les téléspectateurs de France 2 découvriront à 20h45 n’élude rien de la vie de celle qui fut ministre de la Santé entre de 1974 à 1979 : l’enfance à Nice, la déportation en Pologne à 16 ans, le massacre de la quasi-totalité de sa famille, le retour en France, la mort de sa sœur dans un accident de voiture, la loi sur l’IVG, le combat contre l’antisémitisme, sans oublier la femme côté vie privée.

Enfants, petits-enfants et amis témoignent, comme dans cette séquence qui rappelle le voyage, fin 2004, de toute la famille Veil à Auschwitz pour un reportage historique de Paris Match, ou dans cet extrait où Jean Veil commente, la gorge nouée, une ancienne interview de sa mère, émue aux larmes quand elle évoque sa disparition de sa sœur.

Un document important à regarder “dans le contexte actuel”. Interrogé ce matin sur Europe 1, Laurent Delahousse a dit reconnaître dans le parcours de Simone Veil ce point commun qui lie toutes les personnalités mises en avant dans ses documentaires : une faille dans l’enfance. “Simone Veil était une enfant qui a tout de suite observé, elle écoutait beaucoup ce que disaient ses parents. Elle a tout de suite été plus grande que les autres.”

Surtout, le présentateur a insisté sur le caractère utile de son documentaire. “Simone Veil a traversé le siècle, elle a défendu le droit des femmes, elle a été une victime de la pire page de notre Histoire : c’est important de regarder ce documentaire dans le contexte actuel.”



Delahousse : "Éveiller la jeunesse à une forme...par Europe1fr

Un appel à la jeunesse. Laurent Delahousse — qui n’a pas exclu, au micro d’Europe 1, une prochaine pause dans sa présentation des JT de France 2 pour préparer ce grand magazine du dimanche soir dont il rêve —  souhaite que les jeunes en particulier soient attentifs au parcours de Simone Veil : “Il est source d’espoir, d’énergie, il nous fait réfléchir sur notre Histoire, il nous montre que la politique peut être belle, puissante, qu’elle peut apporter à d’autres générations une envie et un appétit pour que ce pays ait encore cette énergie-là de construire, d’être inventif.”

“Ce documentaire éveillera peut-être une partie de la jeunesse a une forme de conscience” a rappelé Delahousse, soulignant qu’il est toujours important de “rappeler un certain nombre de choses”. Ce sera chose faite ce soir sur France 2 avec ce film complet et émouvant qui rappelle, en un destin, des heures importantes de l’Histoire récente de l’Europe et de la société française.