"Top Chef" (M6) : "si on ne touche pas à un format, c'est dangereux"

  • A
  • A
Partagez sur :

Stéphane Rotenberg et Hélène Darroze étaient sur Europe 1 pour évoquer le lancement de la huitième saison de "Top Chef".

INTERVIEW

Mercredi, à 21 heures sur M6, débute la nouvelle saison de Top Chef. Ce lancement est marqué par plusieurs changement importants. Hélène Darroze, cheffe cuisinière, et Stéphane Rotenberg, animateur, sont revenus sur ces modifications dans le Grand direct des médias, mercredi matin.

"On a chacun notre équipe". La saison 8 de Top Chef commence avec... des nouvelles règles du jeu. En effet, cette année, la compétition va aussi se jouer entre les chefs. Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran vont devoir constituer chacun une brigade, parmi les quinze participants. "Dès la première émission, on va choisir quatre candidats chacun, qu'on va essayer d'amener le plus loin possible", décrit la cuisinière Hélène Darroze. "On a chacun notre équipe, on les coache, on leur donne des conseils", explique-t-elle. Une vraie révolution pour cette émission, où les chefs étaient seulement membres du jury depuis le début du programme.

"Normalement, on ne peut pas toucher aux grands formats internationaux". Le jour de diffusion de l'émission change également. Fini le lundi et place au mercredi. Pour Stéphane Rotenberg, tous ces changements sont une étape quasiment obligatoire à la télévision. "Aujourd'hui, si on ne touche pas à un format, c'est vrai que c'est dangereux", indique-t-il. "Normalement, on ne peut pas toucher aux grands formats internationaux", confie Stéphane Rotenberg. Mais la France et M6 ont eu le droit à une dérogation. "Ils (les Américains propriétaires du format, ndlr) nous font confiance et on a pu casser la mécanique."