The Voice, les raisons d'un succès

  • A
  • A
The Voice, les raisons d'un succès
@ Capture TF1
Partagez sur :

TELE - La 5e saison du télé-crochet débute samedi avec le retour de Garou dans le jury et des voix exceptionnelles. On a vu les premières auditions à l’aveugle. Ça promet !

C’est reparti pour la nouvelle saison de The Voice, cinquième du nom. Du déjà vu ? Oui… mais non. Parce qu’après avoir visionné les premières auditions à l’aveugle, on a quand même trouvé quelques (nouveaux) arguments pour vous convaincre de regarder la 5e saison qui commence samedi soir sur TF1, avec Nikos Aliagas en maître de cérémonie. 

En voici quatre : 

1. La bienveillance du jury. Bienveillance de la part du jury composé de Mika, Zazie, Florent Pagny et Garou qui revient après une année d’absence en remplacement de Jenifer qui a quitté le programme. Bienveillance aussi de la part de Nikos Aliagas surtout qui a su trouver sa place auprès des familles. Oui, de la télé "feel good" ("bons sentiments") mais pas gnan-gnan. L’émotion est là. Pas le pathos.

2. Impossible de s’ennuyer. La mécanique du télé-crochet est redoutable. Les séquences s’enchaînent, les portraits ne traînent pas en longueur. Et les commentaires du jury sont semble-t-il plus ramassés.

3. Un esprit d'équipe. Garou, heureux de revenir, toujours plus attaché aux voix qui portent, aux intonations graves et rock. Zazie qui se laisse porter par l’émotion, s’enthousiasme avec exubérance pour un talent. Mika et ses formules bien placées et son côté enfantin réjouissant. Florent Pagny, le sage, l’homme posé. Ils sont là, prêts à en découdre pour convaincre les meilleurs talents de rejoindre leur équipe. Avec des petites piques pour les uns et les autres. Parfois, ils en font trop, oui, sans doute. Mais c’est le show.

jury, the voice, bandeau

4. Le talent des candidats. Beaucoup de talent. Comme si les candidats se professionnalisaient encore plus. Au point qu’on se dit que les recalés 2016 auraient sans doute été qualifiés en 2012 lors de la première édition. Elles et ils s’appellent Lucyl, Gabriella, Sol. Ils ont du groove, ils sont rock. Ils ont enchanté le public lors des enregistrements. Et devraient charmer les téléspectateurs. Ils sont surtout souriants, heureux d’être là. Recalés ou grands gagnants, qu’importe, ils participent et font le spectacle.

#Bonus

A la veille de la diffusion de ce premier épisode, Thomas Sotto a réveillé Nikos Aliagas dans sa Matinale. L'animateur de l'émission, également animateur de Sortez du cadre, le samedi sur Europe 1, a commenté cette nouvelle saison et répondu aux questions des auditeurs. 

Ecoutez ses réponses : 


The Voice : Thomas Sotto réveille Nikos Aliagas par Europe1fr