Sophie Davant : dans "Affaire conclue", "on a des objets vraiment très intéressants"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Samedi soir, "Affaire conclue" sur France 2 s'offre un prime-time au château de Cheverny. Sophie Davant, la présentatrice de l'émission, dévoile à Philippe Vandel sur Europe 1, ce qu'elle réserve aux téléspectateurs.

INTERVIEW

L'émission "Affaire conclue" s'offre un prime-time, samedi soir sur France 2. Et par la même occasion, une délocalisation au château de Cheverny. "C'est mon grand plaisir. Je pensais qu'exporter cette émission était une bonne idée" pour "mettre à l'honneur le patrimoine architectural français, le patrimoine régional en matière d'objets", confie Sophie Davant, la présentatrice de l'émission, au micro de Philippe Vandel sur Europe 1.

"Tout le monde a quelque chose à vendre." Dans le cadre de cette émission spéciale, "le public est venu nombreux avec des objets qu'il pouvait faire expertiser par des commissaires priseurs de la région. Lorsqu'il y avait une pépite, les gens avaient la possibilité de venir vendre leur objet à nos acheteurs", explique-t-elle.

Le concept de l'émission part du constat que "tout le monde a quelque chose à vendre" : "Vous avez tous, chez vous, un objet qui sommeille dans votre grenier ou votre cave. L'idée c'est de venir nous voir avec votre objet. Il est estimé par un commissaire priseur et ensuite, la personne avec son objet se trouve devant cinq acheteurs professionnels et doit défendre son objet."

Un buste de Rodin vendu à 7.000 euros. "On a des objets vraiment très intéressants", assure Sophie Davant. "Par exemple, dans le tournage de la semaine dernière, on a eu un buste d'Auguste Rodin. Il est parti à plus de 7.000 euros", se souvient-elle.