Sophia Aram annule son plan média

  • A
  • A
Sophia Aram annule son plan média
Sophia Aram présente "Jusqu'ici tout va bien" sur France 2.@ FTV
Partagez sur :

Alors que l'audience de Jusqu'ici tout va bien est en chute libre, l'humoriste et France 2 ne communiquent plus sur l'émission.

L'INFO. Prise dans la tempête, Sophia Aram ferme les hublots. L'humoriste, qui présente depuis lundi Jusqu'ici tout va bien, à 18h10 sur France 2, a annulé le plan de communication prévu cette semaine pour parler des débuts de son émission, dont l'audience chute.

Deux interviews annulées. Selon les informations du Grand Direct des médias sur Europe 1, Sophia Aram devait enregistrer une interview vidéo pour le site de TV Mag, mais celle-ci a été annulée mercredi. De même, l'animatrice devait être l'invitée de Thomas Hugues dans l'émission Médias le magazine, diffusée dimanche sur France 5, mais elle s'est décommandée jeudi.



>> LIRE AUSSI : Ca donne quoi, Sophia Aram sur France 2 ?

Des audiences en chute libre. Visiblement, France 2 ne souhaite plus communiquer sur son nouveau programme. Il faut dire que le lancement de Jusqu'ici tout va bien vire à l'accident industriel pour la chaîne. Pour la première, lundi, Sophia Aram avait réuni 950.000 téléspectateurs, soit 6,9% de part d'audience. Le lendemain, elle perdait déjà 300.000 d'entre eux, ne rassemblant plus que 4,6% du public. La chute s'est poursuivie jeudi puisque l'émission n'a attiré que 469.000 téléspectateurs (3,6% de part d'audience). Autrement dit, l'audience de Sophia Aram a fondu de moitié en quatre jours…

>> LIRE AUSSI : France 2, un access prime time à la dérive

Un problème de com'. Depuis le début, le programme de Sophia Aram souffre visiblement d'erreurs de communication à répétition, qui ont accumulé la pression sur le projet. "Ca a été annoncé en décembre dernier, donc il y a eu une attente des téléspectateurs, mais aussi des médias", pointait Maxime Guény, journaliste à Média+, invité du Grand Direct des médias sur Europe 1 jeudi. "Finalement, France 2 a un peu tendu le bâton pour se faire battre." Dans les semaines précédant le lancement, la chaîne ne communiquait qu'au compte-goutte sur cette nouvelle émission qui n'avait "pas de concept", dixit Sophia Aram. Au final, l'effet de curiosité a desservi le programme qui, s'il n'améliore pas ses scores, se retrouvera très vite dans une situation intenable.