Séries US : les coupes à la hache de la télé française

  • A
  • A
Séries US : les coupes à la hache de la télé française
La série "Hostages" sur TF1.@ Warner
Partagez sur :

3 QUESTIONS A - TF1 vient d'essuyer des critiques pour avoir supprimé des scènes de Hostages. Une pratique courante dans le PAF.

Le lancement par TF1 de Hostages, cette série américaine sur une chirurgienne que des preneurs d'otages veulent forcer à tuer le président des Etats-Unis, a été entaché par une polémique la semaine dernière. La chaîne a en effet coupé plusieurs scènes, de façon à raccourcir la série. TF1 a été jusqu'à amputer le troisième épisode de 15 minutes. Alors qu'il avait duré 40 minutes lors de sa diffusion américaine sur CBS, il a été raccourci à 28 minutes sur TF1, selon les constations de Toutelatele.com.

Un saucissonnage remarqué par ceux qui avaient déjà vu les épisodes originaux lors de leur diffusion outre-Atlantique. Face aux nombreuses protestations de téléspectateurs, TF1 a finalement décidé de reprogrammer dès jeudi soir les épisodes dans leur intégralité - soit environ 42 minutes chacun.

12/12/2013 Alain Carrazé Europe 1 carre

© Europe 1

>> Mais redécouper les séries étrangères est une pratique très courante chez les chaînes françaises. Alain Carrazé, journaliste spécialiste des séries, nous éclaire :

Pourquoi TF1 a-t-elle coupé jusqu'à 15 minutes par épisodes de Hostages ?

TF1 a une double contrainte de temps. Hostages est une série à saison unique, qu'ils veulent faire tenir en quatre semaines seulement, en prime time. Par ailleurs, ils veulent que leur seconde partie de soirée commence à 23h30, avec New York, section criminelle. Leur plage de diffusion est donc plus courte que la durée totale de la série, sachant qu'un épisode original de Hostages dure à peu près 42 minutes sans la publicité. Ils ont dû faire des coupes pour respecter cette contrainte.

Est-il fréquent que les chaînes françaises redécoupent ainsi à leur guise les séries étrangères ?

Bien sûr, toutes les chaînes le font, et c'est une pratique qui a cours depuis 30 à 40 ans, pour plusieurs raisons. D'abord, parce qu'on juge des thématiques peu intéressantes ou trop controversées pour le public français. Par exemple, dans les années 80, les séries Agence tous risques et Magnum ont été expurgées de scènes sur la guerre du Vietnam parce que cela ne parlait pas assez aux téléspectateurs français.

Ensuite, il y a la différence d'horaire. Si une chaîne française gratuite veut diffuser en prime time une série qui passe à 22 heures sur le câble aux Etats-Unis, elle va devoir éliminer des passages déconseillés au jeune public. Enfin, comme pour Hostages, il y a la contrainte de la grille de programmes : les chaînes doivent faire entrer dans leurs cases horaires des séries qui sont conçues au départ pour les chaînes américaines. Ainsi, quand France 2 a diffusé Band of Brothers (Frères d'armes en français), elle a coupé des scènes pour pouvoir la faire tenir sur sa case de prime time.

Certaines chaînes en viennent-elles à remonter une série en modifiant le nombre d'épisodes ?

Oui, même si ce n'est pas systématique. Cela a été le cas par exemple pour Les Feux de l'amour sur TF1. Il arrive même que l'on transforme des séries courtes, de huit ou neuf épisodes, en gros téléfilms, en ne gardant que l'essentiel de l'intrigue. Mais cette pratique de la découpe est évidemment critiquable, si l'on invoque le principe selon lequel on n'a pas à toucher à une œuvre.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

SÉRIES - Le "binge watching", c'est quoi ?

AVIS D'EXPERTS - Séries françaises : c'est quoi, le problème ?