Schrameck (CSA) : Bolloré "s'est montré ouvert à la discussion"

  • A
  • A
Schrameck (CSA) : Bolloré "s'est montré ouvert à la discussion"
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a constitué un "groupe de travail" avec le patron de Canal +. 

INTERVIEW

Vincent Bolloré "s'est montré ouvert à la discussion sur un certain nombre de points très importants, qui garantissent le pluralisme et l'indépendance éditoriale", a fait savoir jeudi Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, invité d'Europe 1. "Nous avons constituer un groupe de travail avec ses représentants qui doit déboucher sur un certain nombre de propositions concrètes. C'est le rôle du CSA de maintenir le dialogue pour garantir les libertés", a-t-il poursuivi.

"Je ne parle pas de censure". Quid de la censure dont est accusé le patron de Canal +, notamment au sujet du documentaire sur le Crédit mutuel déprogrammé de la chaîne cryptée puis diffusé sur France 3 ? "Je ne parle pas de censure avant d'examiner les faits. Ce qui est en cause, ce sont des déprogrammations. Nous aurons à examiner si ces déprogrammations méconnaissent les règles dont nous avons la charge", fait savoir Olivier Schrameck. Quand le CSA donnera-t-il ses conclusions ? "C'est une question de semaine", répond le président du CSA.