Rising Star, Ruquier, Damidot : les 10 flops de 2014

  • A
  • A
Rising Star, Ruquier, Damidot : les 10 flops de 2014
@ Briquet - Zabulon/M6/ABACAPRESS
Partagez sur :

TÉLÉ - Si, Mondial oblige, 2014 a connu des audiences folles à 72% de part de marché, l’année a été aussi marquée par de nombreux flops. Voici les 10 les plus retentissants. 

Tout le monde n’a pas les audiences de France-Allemagne ou d’Intouchables, entre 13 et 17 millions de téléspectateurs, des scores qui font rêver tous les animateurs. En cette fin d’année 2014, certains sont confrontés à une réalité plus cruelle : on peut compter une dizaine de flops parmi les nouveautés proposées par le PAF depuis un an. 

Laurent Ruquier, Cyril Viguier, Guillaume Pley, Valérie Damidot… Europe 1 revient sur les 10 échecs télé de l’an de grâce 2014. 

L’émission pour tous, pas de miracle Ruquier. Laurent Ruquier n’est pas le Superman des fins de journée de France 2. Après une rentrée 2013 calamiteuse marquée par l’envoi au casse-pipe de Sophia Aram et son Jusqu’ici tout va bien, Thierry Thuillier, nouveau directeur des programmes de la Deux, appelle Ruquier à la rescousse. 



En trois mois, il monte L’émission pour tous, des débats en public autour de la bande habituelle de l’animateur, Christine Bravo, Steevy Boulay, Pierre Bénichou…Avec 8% de part de marché et un Journal de 20 heures menacé, la chaîne et la production de l’émission mettent fin au supplice après 30 numéros. France 2 revient à sa programmation d’avant Sophia Aram : On n’demande qu’à en rire et N’oubliez pas les paroles.

Rising Star, M6 dans le mur. Beaucoup prédisaient un échec à M6 avec Rising Star, télé-crochet venu d’Israël. Déprogrammé en Allemagne, abandonné au Royaume-Uni : le jeu ne brille pas plus en France avec un score "petit bras", 3,7 millions de téléspectateurs en première semaine. Rising Star s’achève sur une finale anticipée qui n’attire que 1,6 million d’ultimes fidèles. 



Pas assez pour M6 qui a investi beaucoup d’argent dans le show. Rising Star n’est pas promis à revenir à l’antenne.

Interventions, l’erreur de diagnostic de TF1. En programmant ses six épisodes d’Interventions en deux semaines, TF1 ne semblait pas croire à sa propre série médicale. Avec un Anthony Delon à la fois pédiatre et gynécologue, la série est la risée des spécialistes. Sur Europe 1, le dr Gérard Kierzek évoque un “ramassis de mauvais clichés”.

Avec 4 millions de téléspectateurs, c’est un échec limité. Côté TF1, l’idée d’une saison 2 n’est pas encore enterrée : la chaîne note que le public est resté fidèle d’une semaine à l’autre.

Mon bistrot préféré : 5 jours pour disparaître. Le menu de M6 n’aura pas longtemps fait apparaître la ligne Mon bistrot préféré. Prévu initialement sur une première salve de deux semaines, le programme est supprimé au bout de 5 jours seulement. En cause : seulement 735.000 curieux en moyenne. Depuis, cette case a repris des couleurs avec le succès des Reines du shopping de Cristina Cordula. 

Cyril Viguier, quand ça veut pas… Les téléspectateurs n’ont pas voulu de lui en 2011 sur France 3, ils ne semblent pas faire preuve de meilleurs sentiments en 2014 sur NRJ12. Avec son Talk Club proposé le week-end sur NRJ12, Cyril Viguier, 51 ans, attire un peu plus de 50.000 téléspectateurs, pour une part de marché à 0,3%. 

NRJ12 à la traîne sur ses divertissements. Outre la déconfiture Cyril Viguier, la chaîne des Anges de la télé-réalité peine sur deux rendez-vous : Le Mag et Chéri t’es le meilleur, le nouveau jeu de Cauet. Le Mag, émission "after school" qui accompagne les différents rendez-vous télé-réalité de la chaîne, connaît des baisses de régime à 124.000 téléspectateurs. En 2013, l’émission revendiquait cinq fois plus de fidèles. 



Le jeu de Cauet, Chéri t’es le meilleur, a démarré avec 198.000 curieux. En cinq jours, il est tombé à 111.000 téléspectateurs. 

Canapé quiz, déprogrammé après 30 émissions. Adapté par Arthur du format américain Hollywood Game Night, Canapé Quiz rappelle le Vendredi tout est permis du même Arthur sur TF1. Présentée par Arnaud Tsamère, dont c’est la première expérience d’animateur, l’émission met en scène célébrités et anonymes autour de jeux loufoques. 

À 19h45, TMC rassemblait 100.000 téléspectateurs. Si Arnaud Tsamère a indiqué sur Europe 1 se "foutre" des audiences, ce ne fut visiblement pas le cas de TMC qui a déprogrammé le show au bout de deux mois d’antenne. 

Face à la bande, mort annoncée. Fans de Face à la bande, mauvaise nouvelle : dans dix jours, votre émission disparaîtra. Le jeu de devinettes porté par Jérémy Michalak, programmé à 18 heures, ne passera pas les fêtes de Noël. Les 768.000 téléspectateurs installés devant France 2 vendredi dernier découvriront donc en janvier Joker, un nouveau jeu présenté par Olivier Minne. 

Le talk-show de Valérie Damidot disparaît dans l’indifférence générale. Pendant plusieurs mois, Valérie Damidot a réclamé un talk-show à sa chaîne, M6. En mars 2014, elle est exaucée avec Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Mais programmée à 17h30 le samedi avec des chroniqueurs inconnus (Emilie Mazoyer, Thomas Croisière…), l’émission est un échec et disparaît au bout de dix numéros devant 5% du public… 

“Alors #YAQLI n’a pas fait assez d’audience (en télé on dira « n’a pas trouvé son public »..), c’est triste pour mon équipe et pour moi mais c’est la règle du jeu. Pas de bras, pas de chocolats…” commente Valérie Damidot sur Twitter. 

Est-ce que ça marche : un peu, mais pas assez. En vérité, Est-ce que ça marche est surtout un flop de 2013. Malgré 1,9% de part de marché en septembre 2013, l’émission du tandem Combal-Massenet a réussi à gagner quelques téléspectateurs au fil des mois. Mais en juin 2014, D8 sanctionne des audiences insuffisantes avec une déprogrammation après 150 numéros diffusés.