Rosy Varte, "c'était une bombe"

  • A
  • A
Rosy Varte, "c'était une bombe"
@ MaxPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Le mari à la ville de "Maguy" raconte l'actrice morte à Neuilly.

"Pleine de dynamisme". C’est en ces termes que Pierre Badel, le mari de Rosy Varte, décrit sa femme défunte. Une description qui colle au rôle de Maguy qu'elle a incarné pendant près de 10 ans. L’actrice est morte au cours de la nuit de vendredi à samedi à l'hôpital américain de Neuilly.

Théâtre, cinéma, télévision, la carrière de Rosy Varte a été bien chargée comme le confirme son mari au micro d’Europe 1. "Elle a eu 60 ans de carrière, une carrière très très bien remplie", témoignage Pierre Badel.

"Le mari intermittent"

Une carrière qui s’est d’ailleurs fait au détriment de sa vie personnelle et sentimentale. "Moi, le mari de Rosy, je ne la voyais pas beaucoup. Le matin, elle était à la radio, où elle faisait de grandes séries dramatiques, l’après-midi à la télévision, le soir au théâtre et après le théâtre, très souvent, elle allait aux Trois Baudets où elle faisait un peu de cabaret", confie-t-il. "C’est-à-dire qu’elle travaillait à peu près de 9 heures à minuit. Quand vous avez un mari là dedans ce n’était pas commode. C’était moi, le mari intermittent", poursuit-il.

"Je ne la voyais pas beaucoup" :







Durant sa carrière, elle a tourné pas moins de 333 épisodes de Maguy, faisant le bonheur de millions de téléspectateurs d'Antenne 2. Pendant près de 40 ans, elle a aussi joué dans des dizaines de films, et a participé à d'innombrables téléfilms et à des feuilletons. "A la télévision sa popularité, c’est Maguy, c’est vrai. Ce qui n’est d’ailleurs pas négligeable, c’était une série très populaire. Elle a joué avec Galabru, elle a joué avec tout le monde, elle formait un couple avec Serrault qui était formidable", commente-t-il.

Mais c’est au théâtre, où elle a commencé sa carrière, que son mari la préférait. "Elle était pétante d’allant. C’était une bombe. Sur les planches c’était quelque chose. Elle était étonnante", se remémore-t-il.

"Elle rêvait toujours de pouvoir reprendre"

Sauf que depuis plusieurs années, Rosy Varte souffrait de problème respiratoire. Nevarte Manouélian, de son vrai nom, est décédée suite à une bronchite qui a dégénéré en infection pulmonaire. "Elle souffrait depuis longtemps d’insuffisance respiratoire. Alors, elle rêvait toujours de pouvoir reprendre. Mais elle n’avait pas les forces nécessaires. En plus, le dynamisme de Rosy se retournait contre elle, parce qu’on lui a proposé jusqu’au dernier moment des pièces, mais c’était des pièces dynamique", raconte Pierre Badel.

Pour l’ensemble de sa carrière, Rosy a reçu la légion d’honneur. "Ça lui plaisait bien parce qu’elle était d’origine arménienne, elle est née en Turquie. L’idée qu’une petite Arménienne arrivait à être officier de la légion d’honneur, ça la titillait un peu", explique-t-il.

> Laissez ici votre hommage à Rosy Varte.