Rising Star : M6 revoit (un peu) sa copie

  • A
  • A
Rising Star : M6 revoit (un peu) sa copie
@ Briquet - Zabulon/M6/ABACAPRESS
Partagez sur :

TÉLÉ-CROCHET - Après un premier numéro aux audiences correctes mais pas explosives, M6 ajuste son Rising Star. Des modifications à la marge pour tenter d’enrayer la baisse mécanique des audiences.

Vendredi dernier, à 9 heures, M6 envoyait un communiqué de presse pour se féliciter des audiences de Rising Star, son nouveau télé-crochet où un candidat interprète sa chanson derrière un gigantesque mur numérique, édifice qui se lève sitôt les 70% d’opinions favorables accumulées. Dans son document, la Six met en avant deux chiffres qui arrangent ses affaires : le pic d’audience et le nombre de votes des téléspectateurs.

De quoi noyer le poisson quant à l’audience générale du programme : 3,7 millions de téléspectateurs. Un score "bon-ça-va-mais-ça-pourrait-être-mieux" pour ce show promis à devenir le rouleau compresseur de M6 face au The Voice de TF1. La directrice des programmes de la Six Bibiane Godfroid, interrogée sur Europe 1 avant la première émission, avait lâché qu’elle serait contente à partir de 4 millions ; la satisfaction attendra.

À LIRE AUSSI : "Rising Star : démarrage correct mais..." 

Moins de larmes, plus de musique. Face à des audiences appelées à se tasser - l’effet de curiosité ne joue plus - M6 apporte quelques modifications au contenu de son émission. Pas de révolution mais le signe d’une attention portée aux critiques émises sur les réseaux sociaux et dans la presse. Avant tout, moins de mélo, croit savoir Le Parisien/Aujourd’hui en France : M6 le promet, ce deuxième numéro de Rising Star fera la part belle aux chansons, pas aux larmes de Cathy Guetta.

La musique avant tout, c’est le credo de ce Rising Star revu et corrigé. Ainsi, les reportages consacrés aux candidats ont été remontés et raccourcis pour faire de la place aux images en plateau. Quant aux téléspectateurs, ils découvriront les voix des apprentis chanteurs en direct et non pas dans les séquences des auditions : de quoi préserver l’effet de surprise et optimiser le nombre de votes et de commentaires sur Twitter.

Les auditions, oui mais après ? Le journal révèle aussi ce qui attend les candidats sélectionnés par le public. Ils ont fait lever le mur une fois, ils devront renouveler l’exploit mais… en duel ! Deux candidats face à face : celui qui obtient le plus de suffrages se qualifie pour des demi-finales dont les contours restent encore mystérieux.

La production de l’émission reste floue sur les dernières émissions, et pour cause : à cette heure, elle ignore encore combien de candidats elle va devoir gérer, leur nombre appartenant aux votes du public. Sans oublier qu'en Allemagne, face à des audiences catastrophiques, la finale de Rising Star avait été avancée et programmée en catastrophe, avant d'envoyer le programme aux oubliettes...