Qui veut épouser mon fils ? fait le buzz

  • A
  • A
Qui veut épouser mon fils ? fait le buzz
@ TF1/NILS HD
Partagez sur :

Giuseppe, l’un des candidats stars de l’émission, n’aurait pas été si célibataire que ça.

La nouvelle télé-réalité de TF1 a le vent en poupe. Qui veut épouser mon fils ?, diffusée pour la première fois vendredi dernier, a fait le plein de téléspectateurs. Plus de 3,6 millions de personnes ont en effet suivi l’émission, pourtant diffusée autour de 22h30. Et presque 10.000 addicts ont rejoint en quelques jours le groupe Facebook.

Un casting caricatural

Pour cette télé–réalité, TF1 a surfé sur le phénomène Tanguy, et utilisé des ficelles qui ont fait leurs preuves : du speed-dating et un casting caricatural assumé. Le principe du jeu est simple. Cinq fils à maman, habitant toujours chez elle, veulent trouver l’amour. Et les prétendantes doivent plaire à ces célibataires endurcis, mais aussi à leur mère très protectrice.

Regardez la bande-annonce :

La star Giuseppe

Un candidat s’est très vite détaché du lot : Giuseppe. 39 ans, franco-italien, cheveux gominés, vendeur de voitures de luxe et macho dans l’âme. Dès les premiers rendez-vous avec les prétendantes, il n’a pas hésité à afficher la couleur. "Ce n’est pas à moi de repasser ni de faire la vaisselle", assure-t-il, avec l’acquiescement de sa maman Marie-France à côté. Cette dernière lui conseille ainsi, face à une candidate trop blonde au goût de son fils "de la faire teindre en brune, et puis ça y est", ou de le prévenir qu’une autre a "la bouche refaite".

Flairant la bonne affaire, Giuseppe s’est mis à monnayer ses interviews dès le lendemain de la première diffusion. Sauf que le buzz du candidat pourrait retomber très facilement. Voici a en effet dévoilé ce week-end que le candidat aurait eu une liaison durant l’émission.

Pas vraiment célibataire

"Giuseppe était célibataire en commençant l’émission", raconte le producteur David Warren dans Le Parisien mardi. Sauf que le tournage n’a pas eu lieu en continue. Et entre temps, "il n’a pas pu s’empêcher d’aller dragouiller à gauche, à droite". Au moment de l’arrivée des prétendantes dans les familles, après trois semaines de pause dans le tournage, Giuseppe était ainsi casé. Surtout que rien dans son contrat ne lui interdisait d’aller voir ailleurs pendant l’émission.

David Warren tient tout de même à rassurer les téléspectateurs. "Il n’y a rien qui remettent en cause les histoires de Giuseppe avec les candidates", assure-t-il. "Cette petite amie n’a pas existé pendant le tournage, elle n’a pris de l’importance qu’après". Reste à voir vendredi si les audiences continueront à grimper.