Port du voile : un vote en ligne de France 3 a été "manipulé"

  • A
  • A
Port du voile : un vote en ligne de France 3 a été "manipulé"
Patricia Loison et Louis Laforge présentent le "Grand Soir 3".@ FTV
Partagez sur :

POLEMIQUE - Le Grand Soir 3 n'a pas donné à l'antenne les résultats d'une question posée à ses internautes sur l'affaire Baby-Loup.

Le port du voile au travail est une question sensible. France 3 en a fait les frais mercredi lorsque sa tranche d'information du soir, le Grand Soir 3, a consulté ses internautes sur le sujet. Contrairement à l'habitude, les résultats de ce vote en ligne n'ont pas été donnés à l'antenne ce soir-là, ce qui a suscité une vive polémique sur Internet, certains sites accusant la chaîne de "censure" et d'"islamophobie". La chaîne s'est ensuite justifiée en affirmant que les résultats avaient été "manipulés".

Une question polémique. Mercredi, le Grand Soir 3 consacrait son débat en plateau à l'affaire Baby-Loup, du nom de cette crèche des Yvelines qui a licencié une salariée parce qu'elle portait un voile islamique. Comme chaque jour, l'émission a invité les internautes à réponse à une question en ligne : "Etre licencié pour port du voile au travail vous choque-t-il ?"

"Une activité anormale" sur le site. Or, au moment de livrer les résultats du vote, le présentateur Louis Laforge a visiblement été interrompu par la régie. Plus tard, sa co-présentatrice, Patricia Loizon, a donné cette explication : "nous n'avons pas pu donner la réponse à la question à cause d'une activité anormale sur le site de Francetv info". Une activité "qui ressemble en gros à du piratage", a complété Louis Laforge. Les résultats de la question, à laquelle 83% des votants ont répondu "oui", n'ont donc pas été donnés à l'antenne.

>> Regardez ce qui s'est passé en plateau mercredi soir :

Des résultats "suspects". Le lendemain, la chaîne publique est revenu sur cet imbroglio en mettant en ligne l'explication suivante : "La direction de la rédaction de France 3 a en effet considéré que le nombre particulièrement élevé des votants (130 000 contre une moyenne de 15 000) et surtout l'accélération des votes pendant 30 minutes à l'heure du Grand Soir 3 étaient suspects et méritaient une enquête approfondie avant que les résultats ne soient communiqués".

Une manipulation. "Nous sommes désormais en mesure d'affirmer que les résultats ont effectivement été manipulés", ajoute France 3. "Indépendamment de cette manipulation, il est important de noter qu'il y a eu une très forte mobilisation des internautes - notamment à travers les réseaux sociaux - pour répondre à la Question du Grand Soir 3 tout au long de la journée." Une explication reprise à l'antenne par Louis Laforge dans l'émission de jeudi soir.