Plus belle la vie : France 3 assume la "leçon" de cannabis

  • A
  • A
Plus belle la vie : France 3 assume la "leçon" de cannabis
Petit cours de cannabis dans "Plus belle la vie" sur France 3...@ Capture France 3
0 partage

MOMENT DE TÉLÉ - Le feuilleton a diffusé une scène dans laquelle un personnage explique à un autre comment rouler un joint...

Une étrange leçon. "Tu prends ta feuille, tu émiettes un petit peu de tabac, maintenant tu commences à rouler délicatement…" Les téléspectateurs peu calés sur la consommation de cannabis ont pu assister à un cours pratique, lundi en début de soirée sur France 3. Dans l'épisode de Plus belle la vie diffusé ce jour-là, une scène montrait Thomas, l'un des personnages phares de la série, expliquer à un autre ce qu'était le cannabis… et comment se rouler un joint. Une séquence assumée par France 3, pour qui il s'agit de "faire passer un message", ainsi que par le producteur du feuilleton.

Dans cet épisode, Thomas a un problème. Il cherche à adopter à un enfant, mais un agent de l'Aide sociale à l'enfance a trouvé du cannabis chez lui. Il lui a donc fait croire que cette herbe appartenait à sa belle-mère, Mirta, et qu'elle en prenait pour soulager son mal de dos. Mirta accepte de couvrir Thomas, mais c'est une catholique très attachée aux principes moraux, pas du tout familière avec les substances illicites… Thomas lui explique donc comment fumer du cannabis.

>> Regardez la scène :



5 millions de téléspectateurs. Une séquence diffusée à une heure de très grande écoute : environ cinq millions de téléspectateurs regardent Plus belle la vie chaque soir sur France 3. Et la série cible ouvertement un public familial… La chaîne a pris une précaution en apposant exceptionnellement une signalétique "déconseillé aux moins de 10 ans" sur cet épisode, et ce malgré l'horaire très grand public (20h15).

Malgré tout, la chaîne publique pourrait-elle s'attirer des ennuis ? Dans une délibération prise en 2008, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) interdit "de relater de manière positive ou équivoque la consommation de drogue". Dans le cas particulier des fictions, le gendarme du secteur demande "de ne montrer une prise de drogue illicite que lorsque le scénario le justifie et de veiller à ce que ce dernier ne soit pas incitatif, notamment vis-à-vis des jeunes téléspectateurs".

Le CSA demande également aux programmes "susceptibles de présenter un risque de banalisation de prise de drogues illicites" de diffuser un avertissement rappelant la dangerosité et l'illégalité de la consommation de stupéfiants. Une consigne respectée par France 3 : avant la diffusion de l'épisode, un message muet en ce sens s'est affiché pendant dix secondes à l'écran :

Plus belle la vie drogue

© Capture France 3

Plus belle la vie déjà avertie en 2011. La chaîne semble avoir tiré les leçons du passé. En 2011, France 3 s'était attirée les foudres du CSA en montrant de la consommation de drogue dans Plus belle la vie. L'autorité avait rappelé la chaîne à l'ordre pour avoir omis d'avertir ses téléspectateurs lors de trois épisodes montrant Luna, l'un des principaux personnages du feuilleton, prenant de l'héroïne.

"Faire passer un message". Contactée par Europe1.fr, France 3 assume complètement la diffusion de cette séquence. "Cette série traite de sujets de société", rappelle un porte-parole, en affirmant que cette scène peut jouer un rôle dans la prévention. "On a essayé de faire passer un message sur la consommation de drogue, notamment auprès des jeunes. Il y a un aspect pédagogique". Pour Hubert Besson, producteur de Plus belle la vie, joint par Europe1.fr, cette scène est une nouvelle preuve que la série parle sans concession des sujets de société. "Il faut appeler un chat un chat", martèle-t-il. "On ne donne pas un cours sur la drogue. On parle d'une réalité qui, d'après les études, touche une très grande majorité de jeunes", poursuit-il, affirmant qu'il s'agit "d'une mission de service public".