En Thaïlande, "il y a un tourisme autour du jeune de banlieue"

  • A
  • A
564 partages

CINÉMA - Sur Europe 1, Franck Gastambide et Malik Bentalha sont revenus sur leur film "Pattaya", qui s'intéresse aux jeunes de banlieue qui partent en vacances en Thaïlande.

INTERVIEW

En salles le 24 février, Pattaya, du nom d'une station balnéaire thaïlandaise, s'intéresse à la jeunesse de banlieue qui choisit cette destination pour vacances. Dans Europe 1 social club jeudi, Franck Gastambide (acteur et réalisateur du film) et Malik Bentalha (acteur) ont évoqué les raisons qui poussent les jeunes à aller là-bas.

"Là-bas, il est très bien accueilli". "Ils retrouvent ce qu'ils n'ont pas ici. C'est-à-dire une espèce de liberté". C'est à force de côtoyer des jeunes ayant fait le voyage que Franck Gastambide a eu l'idée de réaliser un film sur la station balnéaire thaïlandaise. "Le jeune de banlieue qui se fait parfois recaler un peu partout en boîte de nuit, là-bas, il est très bien accueilli", explique-t-il. "Il y a une espèce de tourisme qui est organisé autour d'eux", confie le réalisateur.

"On fait douze heures d'avion pour fumer une chicha". Pattaya est également réputée pour ses réseaux de prostitution mais dans son film, Franck Gastambide s'est surtout intéressé à la boxe thaï et aux full moon party (fêtes sur les plages). En effet, selon Malik Bentalha, les jeunes qui vont là-bas ne se tournent pas forcément vers la prostitution et ne cherchent pas le dépaysement à tout prix. "Finalement, on fait douze heures d'avion pour fumer une chicha, écouter du rap français et manger des kebabs", indique-t-il.

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission Europe 1 social clubici