"On ne peut pas toujours faire des films qui se passent dans un camping", selon Pascal Elbé

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Lundi soir, TF1 diffuse le premier épisode de la série "Les Bracelets Rouges" qui met en scène des enfants malades et leurs familles. Marie Guillaumond, directrice du pôle fiction sur TF1 et le comédien Pascal Elbé étaient dans "Village Médias" pour en parler. 

Les bracelets rouges, ce sont ce petits bracelets que l'on donne à chaque enfant avant qu'il ne soit opéré. C'est aussi le nom de la nouvelle série de TF1, qui évolue au sein d'un service d'enfants malades et dont le premier épisode est diffusé lundi soir, à partir de 21 heures. Invités de Villages Médias, Marie Guillaumond, directrice de la fiction de TF1 et Pascal Elbé, comédien, ont raconté en quoi cette nouvelle série célébrait la vie.

Une série qui célèbre "la vie". "Ce n'est pas du tout une série triste c'est une série sur la vie", prévient Marie Guillaumond. La directrice du pôle fiction de TF1 précise que la série est inspirée de l'histoire d'Albert Espinoza, un Espagnol qui a dû lutter lui-même contre la maladie et qui, la veille d'une amputation, a célébré la perte de sa jambe. "C'este une série qui a été adaptée dans pleins de pays et qui raconte la soif de vivre de ces enfants et comment l'hôpital est l'occasion pour ces enfants de se rencontrer", poursuit Marie Guillaumond. 

"Les gens sont confrontés à cette réalité, ça ne leur fait pas peur". Les enfants malades, un sujet anxiogène ? Séduit par le scénario, Pascal Elbé, qui campe le père d'un enfant, estime que "les gens sont confrontés à cette réalité, ça ne leur fait pas peur, bien au contraire". "Je trouve ça bien que la fiction se lance dans ce genre de défi", ajoute-t-il. "On ne peut pas toujours faire des films qui se passent dans un camping ou dans un bureau d'espionnage", ajoute-t-il. Pour le comédien, si l'on est jamais préparé à affronter l'engrenage des soins et de l'hôpital, il suffit de pousser la porte, "pour voir que la vie continue". 

Les deux premiers épisodes montrent un Pascal Elbé fuyant l'opération de son fils et dont la femme s'occupe de tout. Dès le deuxième épisode, la série est vue du point de vue d'un petit garçon dans le coma. "Sa voix off est le fil rouge de toute la première saison", précise Marie Guillaumond. Six épisodes en tout seront diffusés sur TF1 et la saison 2 est déjà en préparation. 

>> Découvrez la bande-annonce de la série diffusée lundi soir sur TF1 :