On n'est pas couché : Yann Moix remplace Aymeric Caron

  • A
  • A
On n'est pas couché : Yann Moix remplace Aymeric Caron
@ Lo Presti / AFP
Partagez sur :

TELE - La production d'On n'est pas couché vient de dévoiler le nom du successeur d'Aymeric Caron : il s'agit de Yann Moix, un habitué des émissions de Laurent Ruquier. 

Ruquier s'offre un Renaudot. En septembre prochain, un des deux fauteuils de polémiste d'On n'est pas couché sera réservé à Yann Moix, prochain co-équipier de Léa Salamé dans l'émission de France 2. L'auteur remplace Aymeric Caron, dont le départ est annoncé depuis plusieurs mois. 

Le 8ème polémiste. La production d'On n'est pas couché a confirmé au Parisien le bruit qui courait depuis une poignée de jours. Le talk-show de France 2, programmé le samedi soir en deuxième partie de soirée depuis 2006, accueille ainsi son huitième pensionnaire, après Michel Polac, Eric Zemmour, Eric Naulleau, Natacha Polony, Audrey Pulvar, Aymeric Caron et Léa Salamé. Cette dernière constituera avec Moix le tandem de polémistes, en place pour asticoter politiques, intellectuels et artistes. 

Ruquier appelle un proche. Yann Moix n'est pas un nom étranger dans la galaxie Ruquier. Les deux hommes se connaissent depuis le milieu des années 1990. En 1996 sur France Inter, Laurent Ruquier lance un programme intitulé Changement de direction. Parmi les chroniqueurs, on trouve déjà Yann Moix, Goncourt du premier roman avec son Jubilation vers le ciel.

Yann Moix suit Ruquier sur Europe 1 et RTL, dans On va s'gêner puis dans Les grosses têtes. En septembre 2006, il avait été l'un des premiers invités d'On n'est pas couché, qu'il rejoint aujourd'hui.

Les livres, mais pas seulement. Yann Moix, 47 ans, est écrivain et réalisateur. Repéré en 1994 par Bernard Henri-Lévy, il publie en 1994 son premier livre, aussitôt auréolé du Goncourt du premier roman. Depuis, il a publié 12 ouvrages, dont Naissance en 2013, récompensé du prix Renaudot. 

Côté cinéma, il a porté à l'écran son propre livre Podium, l'histoire d'un sosie de Claude François. Un succès populaire avec près de 3,5 millions d'entrées en France, au printemps 2004. Mais Yann Moix ne parvient pas à transformer l'essai : son deuxième film, Cinéman, s'est cassé les dents au box-office en 2008, avec 300.000 tickets vendus. 

À LIRE AUSSI : 

La colère de Yann Moix

Yann Moix "se fout complètement de la colère bretonne"