Le "tsunami" Netflix s'apprête à déferler sur la France

  • A
  • A
Le "tsunami" Netflix s'apprête à déferler sur la France
@ REUTERS
Partagez sur :

NOUVEAU VENU - Le groupe américain de diffusion de vidéos en flux (streaming) Netflix sort l'artillerie lourde pour lancer son offre en France. 

L'Américain Netflix s'apprête à se lancer en France. La start-up spécialisée dans service de vidéos par abonnement, se lancera à la conquête du marché français en septembre. Dave Temkin, le directeur réseau du service de vidéo à la demande, qui cartonne aux États-Unis, s'enthousiasme déjà sur son compte Twitter. Sur la photo qu'il a publiée, on distingue deux techniciens qui travaillent à l'installation des serveurs : 

Netflix frappe fort. Netflix propose de fournir, sur simple abonnement mensuel, et en streaming, toutes les vidéos possibles depuis un téléviseur, un smartphone ou encore une tablette, via une application dédiée. Un seul principe : l'installation de serveurs extrêmement puissants pour permettre une lecture des vidéos en instantanée. Or, Netflix ne lésine pas sur les moyens, puisque la start-up a réalisé des travaux à Paris, boulevard Voltaire, pour obtenir une bande passante gigantesque d'un térabit par seconde. Les Echos, citant un expert, évoquent "une capacité équivalente à celui d’un fournisseur d’accès de 5 millions d’abonnés".

>>> A lire aussi : Netflix en France, ça va ressembler à quoi ?
 

Netflix en France, un concurrent de taille ? En France, les films sont disponibles en DVD quatre mois après la sortie en salle, mais il faut patienter 36 mois sur les plateformes en ligne. Pour envoyer un message à Netflix, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a annoncé son intention "d'avancer de deux mois la disponibilité des films à la télévision" et de réduire à deux ans la mise à disponibilité en VOD. Un nouveau délai qui reste tout de même très long pour voir un film si l'on se place du point de vue des utilisateurs. Dans ce contexte, pas sûr que les efforts fournis suffisent à calmer les ardeurs de Netflix en France.  

>>> A lire aussi : Aurélie Filippetti veut accélérer la diffusion en VOD