Nathalie Renoux sur l'affaire Grégory : "J'espère qu'un jour la vérité sortira"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Mercredi soir, W9 consacre un numéro spécial d'"Enquêtes criminelles" consacré à l'affaire Grégory. Le magazine revient en détail sur l'affaire.

INTERVIEW

L'affaire a resurgi sur le devant de l'actualité, plus de 32 ans après les faits. Le meurtre du petit Grégory Villemin, retrouvé pieds et mains liés dans la Vologne en 1984, reste une énigme judiciaire. Face aux nouveaux rebondissement de cette affaire, les chaînes de télévisions et magazine de faits divers ont bousculé leur programme. Mercredi, W9 diffuse ainsi un numéro spécial d'Enquêtes criminelles dédié à ce crime. Les deux présentateurs du magazine, Nathalie Renoux et Paul Lefèvre, étaient dans Le grand direct des médias pour en parler. 

"Un monde de taiseux". Paul Lefèvre connaît extrêmement bien l'affaire, pour l'avoir couverte pour Antenne 2 à l'époque. "Rapidement, il y a eu deux visages qui ont marqué les Français. Celui de cet enfant, qui est resté dans nos esprits depuis 30 ans. Et le second, c'est celui de sa mère", se souvient le journaliste. "Ce qui était étonnant tout de suite, c'est que l'on s'est rendu compte que ce n'était pas un crime de rôdeur, mais que c'était le fruit d'un monde de jalousie, de haine, dans un monde de taiseux", explique le journaliste.

"Cette affaire nous a tous marqués". Mercredi soir, W9 reviendra sur toute l'affaire, depuis le début en octobre 1984, jusqu'à la mise en examen récente des époux Jacob. "Cette affaire nous a tous marqués au fil des années, en raison des rebondissements", indique Nathalie Renoux. "Les débuts de l'enquête ont été extrêmement tâtonnants", rappelle la journaliste. Connaîtra-t-on un jour les coupables de ce crime ? "J'espère, pour la famille, que la vérité sortira".