Nathalie André : "La priorité, c'est de donner la parole aux auditeurs"

  • A
  • A
Partagez sur :

Mardi, sur Europe 1, Nathalie André, la directrice des programmes de la radio a expliqué les changements apportés depuis le 2 janvier à la grille de la station.

INTERVIEW

"On essaye de refaire une grille un peu plus dans l'attente des auditeurs. Europe 1 a toujours été une radio de solidarité, de proximité. La priorité, c'est de donner la parole aux auditeurs". Mardi matin, dans le Grand Direct des Médias, Nathalie André, la directrice des programmes d'Europe 1, a expliqué les changements opérés depuis le 2 janvier à la grille de la station. "Europe 1 ne va pas mal. On a baissé un petit peu dans nos audiences dernièrement. Mais on améliore tous les jours les programmes, on essaye de faire des corrections", a-t-elle précisé.

Une émission de service et de santé. A partir de 10h et jusqu'à 12h, un nouveau programme trouve sa place dans la grille de la station : Allo Europe 1, une émission de service et de santé. "On s'est rendu compte que l'on avait beaucoup de questions d'auditeurs sur le télé-répondeur. Avec cette émission on doit pouvoir leur rendre service".

Hondelatte à l'heure de Bellemare. Hondelatte raconte, animée par Christophe Hondelatte est décalée à 13h15. "Le matin, c'était un peu tôt pour parler de grands faits divers. On a préféré le mettre à l'heure où Pierre Bellemare racontait ses récits, de 13h15 à 14h. Chaque jour, il réalise un nombre important de podcasts", détaille la directrice des programmes.

L'après-midi, le chantier d'Europe 1. Aussi, l'émission d'Alessandra Sublet, La Cour des Grands, débute désormais à 15h30. "L'après-midi c'est le chantier d'Europe 1 depuis le départ de Laurent Ruquier, même si Cyril Hanouna, qui animait cette tranche horaire l'an dernier, avait réalisé de bonnes audiences", reconnaît Nathalie André. "Alessandra Sublet a eu le courage de prendre cette case. Aujourd'hui elle est entourée d'une bande solide, sympa. L'émission s'installe", ajoute-t-elle. "C'est très difficile d'installer une quotidienne. Laurent Ruquier, c'est Rambo. On ne peut pas comparer une émission qui existe depuis 20 ans et une émission qui existe depuis trois mois", ajoute la directrice des programmes.