Nabilla veut faire "des trucs à sensations fortes"

  • A
  • A
Nabilla veut faire "des trucs à sensations fortes"
Nabilla était l'invité du "Grand Direct des médias" sur Europe 1.
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La starlette lance mardi soir sur NRJ 12 une téléréalité sur sa famille.

Il semble loin, le temps du "Allô quoi" qui l'a "révélée". Sortie d'un livre, défilés de mode, collaboration avec la Française des Jeux… Depuis mars dernier, Nabilla a soigneusement capitalisé sur le succès de sa réplique devenue culte. Mardi à 20h50, la starlette est de retour sur NRJ 12 pour une nouvelle émission de téléréalité entièrement consacrée à sa famille. Allô Nabilla, ma famille en Californie est "le premier dynasty's show de la télévision française", revendique la chaîne.

12/11/2013 Allô Nabilla NRJ 12

© NRJ 12

"C'est trop stylé". Ce programme est-il un aboutissement pour la starlette ? "En tout cas, ça a toujours été mon rêve", a répondu Nabilla, invitée de Jean-Marc Morandini dans le Grand Direct des médias, mardi sur Europe 1. "Je me suis battue pour ça, je l'ai voulu", a-t-elle insisté, rappelant que "c'est un truc qui n'a jamais été fait en France". Nabilla indique que sur le tournage, "ce n'était pas tous les jours rose, il y a eu pas mal d'embrouilles". Mais elle est "contente" de l'émission, et n'a donc pas peur des résultats d'audience qui tomberont mercredi matin : "je stresse toujours un petit peu, mais honnêtement, pour avoir vu deux, trois trucs, c'est trop stylé", se réjouit-elle d'avance.



Elle ne se voit pas animatrice. A 20 ans, Nabilla craint-elle la fin de la notoriété ? "Ce serait un repos bien mérité, parce que malgré tout, c'est fatiguant", affirme-t-elle. Mais "je n'ai pas peur, je vis avec ce qu'on me donne", assure-t-elle. Comment se voit-elle dans dix ans ? "Je ne sais même pas de quoi sera fait demain", lâche Nabilla. "Je pense que je ferai sûrement de la télévision". Mais pas en tant qu'animatrice : "j'espère pas, ça ne me fait pas trop rêver, moi j'ai envie de faire de la comédie, du théâtre, des trucs à sensations fortes", avance celle qui indique prendre des cours pour cela. "Le métier d'animateur, ce n'est pas mon rêve ultime".

"Eric Baulleau". Quant aux critiques, Nabilla assure n'en avoir que faire, même lorsqu'elles viennent de personnalités médiatiques. L'éditeur Eric Naulleau l'accuse d'être "une imposture" ? "Eric Baulleau (sic), je ne sais même pas qui c'est", assène-t-elle. L'ex-patronne des Miss France, Geneviève de Fontenay, la juge "ridicule" ? "Geneviève de Frontenay (sic), avec son vieux chapeau, je l'aime pas", rétorque du tac au tac la jeune star. "En fait, je m'en fous de ces gens, parce que je ne les connais pas", ajoute-t-elle. "Ça ne me fait rien du tout".