Miss France : votre miss a-t-elle une chance de gagner ?

  • A
  • A
Miss France : votre miss a-t-elle une chance de gagner ?
Qui sera Miss France 2017 ? Réponse samedi 17 décembre.@ Montage Europe 1
Partagez sur :

STATISTIQUES - Chaque année, le régionalisme est prégnant chez les téléspectateurs, qui espèrent tous voir "leur" miss remporter le concours de beauté. Mais a-t-elle seulement une chance ? Ces statistiques vous le diront. 

Elles n'avaient pas plus vu venir Camille Cerf en 2015 qu'Iris Mittenaere en 2016 pour un doublé historique du Nord-Pas-de-Calais dans le concours Miss France. Elles, ce sont les statistiques, ces chiffres tournés et retournés dans tous les sens qu'on expose pour définir une tendance. Et si ces stats ne préjugent de rien, elles veulent bien dire quelque chose, bon sang ! On a en tout cas essayé de les faire parler avant le grand défilé de samedi soir à l'Arena de Montpellier.

L'Ile-de-France, un terrain fertile. Souvent accusée de concentrer les richesses du pays, l'Ile-de-France est aussi nettement en tête au palmarès du concours Miss France, avec douze titres, soit deux fois plus que l'Alsace, la Normandie et la région Rhône-Alpes, ses dauphines. Mais depuis 1997, c'est la panne sèche... Miss Paris serait-elle devenue persona non grata au palmarès ?

Auvergne, Limousin, Centre, Champagne, la diagonale du (presque) vide. En presque cent ans d'élection, il est encore des régions qui n'ont jamais placé leur miss sur la plus haute marche du podium. C'est le cas de l'Auvergne, du Limousin, du Centre, de la Champagne-Ardenne, mais aussi de plusieurs Outre-mer comme la Guyane, la Martinique, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon. Ils peuvent se rassurer en se disant qu'il y a encore deux ans, le Nord-Pas-de-Calais figurait dans leur petit groupe. Mais ça, c'était avant Camille Cerf et Iris Mittenaere.

Monique superstar ! Remonter le palmarès de l'élection, c'est remonter la mode des prénoms en France. Et la mode ne peut rien contre Monique, prénom classique des années 1950. Sacrées cinq fois, les Monique devancent les Jacqueline et les Sylvie, vainqueur 4 fois. Et derrière les Véronique, Michèle, Isabelle et Valérie, sacrées trois fois chacune, c'est le grand boulevard ! Vous souvenez-vous d'Edna ? Ou de Thilda peut-être ? Et de Luce ?

Camille, Laëtitia ou une nouvelle... Cette année, il y a 28 chances sur 30 qu'un nouveau prénom vienne garnir ce joyeux palmarès. Après vérification, seules Camille, miss Rhône-Alpes, et Laëtitia, miss Corse, ont des prénoms déjà gravés au palmarès. Naïma, Axelle, Claire, Océane, Cassandre, Jade, Esther, Justine, Laurine, Anaëlle ou encore Vaea rêvent d'ajouter le leur.