Miss France : les plus grands ratés

  • A
  • A
Miss France : les plus grands ratés
Peggy Zlotowski s'est brièvement évanouie lorsqu'elle a appris qu'elle était élue Miss France 1989...@ DR
Partagez sur :

RETRO VIDEO - Cafouillage dans les votes, évanouissement et chute sur scène, soupçons de trucage… L'histoire du concours ne manque pas de piquant.

Et Miss France 2014 sera… Stop, vous saurez la réponse samedi soir, lors de la 85e cérémonie du concours de beauté. Un concours qui, depuis qu'il est retransmis par la télévision, a suscité son lot de petits et grands ratages. Europe1.fr a eu l'embarras du choix pour dresser ce top 5, vidéos à l'appui !

• Décembre 1986 : un cafouillage épique

En décembre 1986, l'élection de Miss France est retransmise pour la première fois à la télévision. Mais l'annonce des votes du public est une véritable catastrophe. Chargée de donner les résultats, la régie d'Europe n°1 (hum…) se mélange les pinceaux en direct et confond les différentes dauphines. Aux commentaires, Guy Lux ironise sur ce cafouillage avant de s'énerver quelque peu : "mais dans quel pétrin vous êtes en train de nous mettre, mon cher…" Pas d'erreur, heureusement, lors de l'annonce de l'heureuse élue, miss Alsace, alias Nathalie Marquay, la future Madame Jean-Pierre Pernaut.

• Décembre 1988 : l'élue s'évanouit en direct !

Lorsqu'elle apprend qu'elle est élue Miss France 1989, Peggy Zlotowski (Miss Aquitaine) tourne de l'œil d'une manière particulièrement théâtrale et s'étale de tout son long sur la scène ! Avant, heureusement, de se relever rapidement pour recevoir son titre (à partir de 16'45 sur la vidéo)…

• Juin 1999 : des soupçons de trucage

En décembre 1998, Mareva Galanter (Miss Tahiti) est élue Miss France. Mais quelques mois plus tard, une polémique enfle : les téléspectateurs avaient en réalité élu Miss Berry. C'est donc le jury qui a eu le dernier mot contre le public. L'affaire se corse lorsqu'on apprend que l'élue n'est autre que la petite-fille de la chapelière de Geneviève de Fontenay… "Bah oui et alors ? Ca ne m'a même pas donné un chapeau gratuit, ni même une réduction !", rétorque l'inimitable présidente du comité Miss France dans ce reportage de France 3.

• Décembre 2008 : Miss Guadeloupe chute lors du grand soir

Au cours de la cérémonie Miss France 2009, l'une des demoiselles, Miss Guadeloupe, fait une chute brutale lors d'un défilé, et la scène n'échappe pas aux caméras… Cette chute sera à l'origine d'une polémique puisque l'intéressée, une certaine Rebecca Erivan, accusera par la suite Chloé Mortaud, élue Miss France 2009, d'en être responsable. Bonne ambiance !

• Novembre 2013 : Jean-Pierre Foucault se lâche…

Il fallait bien une polémique en guise de mise en bouche pour l'élection de Miss France 2014. C'est le présentateur lui-même, Jean-Pierre Foucault, qui s'en est chargé samedi dernier, sur le plateau de Salut les terriens ! sur Canal+. En réponse à une vanne de Thierry Ardisson sur Dijon, la ville où se déroulera l'émission, l'animateur précise qu'il ne dormira pas sur place "car quand on dort à Dijon, on se réveille à Dijon". Les Dijonnais n'ont pas tellement goûté cet humour : du vice-président du conseil général qui assure à Foucault que les hôtels de la ville sont "de grande qualité" à cet habitant qui publie une lettre ouverte relayée par le quotidien départemental pour demander des excuses, l'indignation est générale. Jean-Pierre Foucault finira par se dire "confus et navré" de sa boutade. Ouf !