Mariage gay : un maire voit "noir"

  • A
  • A
Mariage gay : un maire voit "noir"
@ Capture d'écran France TV
Partagez sur :

Le socialiste Roger Madec a coupé la lumière pendant le tournage de Complément d'enquête. 

Il n'était pas d'accord et il l'a fait comprendre. Le maire du 19e arrondissement de Paris a fait éteindre la lumière du plateau de l'émission de France2, Complément d'enquête, installé dans la salle de mariage de sa mairie. Pourquoi une telle sentence ? L'invitée n'était autre que Frigide Barjot, égérie anti-mariage gay, auto-proclamée "attachée de presse de Jésus" et instigatrice de la "Manif pour tous" contre le mariage gay.

Le maire, Roger Madec, farouche partisan du mariage gay, a fait couper l'électricité dans la salle et le tournage s'est terminé dans le noir. Dans un courrier envoyé au patron de FranceTV, Rémi Pflimlin, le maire explique que la semaine dernière, les équipes de Complément d'enquête avaient annoncé que la personne interviewée serait soit Louis-Georges Tin écrivain, président du Conseil représentatif des associations noires (Cran), impliqué dans la lutte contre l'homophobie, soit un témoin lambda. Jeudi matin , l'équipe de la mairie se serait retrouvée devant le fait accompli. "Le problème, c'est que les équipes de tournage n'ont pas été honnêtes et transparentes", tacle Roger Medec.

Benoît Duquesne, le présentateur de Complément d'enquête indique de son côté que "cette séquence sera diffusée en intégralité ce soir, y compris la partie d'interview réalisée dans le noir", selon le blog jeanmarcmorandinin.com.