Philippe Verdier, le "Monsieur Météo" de France 2, convoqué à un entretien préalable à un licenciement

  • A
  • A
Philippe Verdier, le "Monsieur Météo" de France 2, convoqué à un entretien préalable à un licenciement
@ AFP
Partagez sur :

Philippe Verdier a été convoqué à un entretien préalable à un licenciement après la publication de son livre sur le climat. 

Philippe Verdier, M. Météo à France 2 qui est au centre d'une polémique après la publication d'un livre controversé sur le climat, a été convoqué à un entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement, a annoncé mercredi la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte.

"Je confirme ce point". "M. Verdier a dit dans la presse qu'il avait été convoqué à un entretien préalable qui pouvait conduire jusqu'à un licenciement. Je confirme ce point, pour le reste, je n'ai rien d'autre à déclarer", a répondu Delphine Ernotte aux parlementaires qui l'interrogeaient lors de son audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale.

Un livre au cœur de la polémique. Philippe Verdier est au centre d'une polémique après la publication d'un livre relativisant le réchauffement climatique et mettant notamment en cause la probité du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec). Alors que le présentateur n'est pas apparu à l'antenne depuis le 12 octobre, la direction du groupe audiovisuel public avait refusé de commenter l'affaire jusqu'à présent. Joint par l'AFP, Philippe Verdier n'avait pas non plus souhaité faire de commentaire.

"Bonjour et merci pour vos innombrables soutiens. Cette pétition peut sauver mon job", a-t-il en revanche écrit sur son compte Twitter mercredi en renvoyant vers une pétition de soutien sur internet qui avait déjà recueilli près de 10.000 signatures.



Philippe Verdier était l'invité d'Europe 1 le 15 octobre dernier : 


Verdier : "Je ne suis plus en congés...par Europe1fr