L'une des journalistes blessés à Mossoul a été rapatriée en France

  • A
  • A
L'une des journalistes blessés à Mossoul a été rapatriée en France
La journaliste Véronique Robert réalisait un reportage dans la ville de Mossoul.@ DIMITAR DILKOFF / AFP
Partagez sur :

La journaliste d'"Envoyé spécial", blessée lors de l'explosion d'une mine à Mossoul qui a également coûté la vie à deux journalistes, a été rapatriée en France.

La journaliste Véronique Robert, blessée dans l'explosion d'une mine à Mossoul en Irak lundi, a été rapatriée en France et transférée à l'hôpital militaire de Percy, a annoncé l'ONG Reporters sans frontières vendredi.

"Blessée à Mossoul, opérée à Bagdad, la journaliste Véronique Robert a été transférée cette nuit à l'hôpital militaire de Percy à Clamart, près de Paris", a annoncé le président de RSF Christophe Deloire sur Twitter, une information confirmée par le producteur de la journaliste, Nicolas Jaillard.



Deux morts dans l'explosion. La journaliste a été blessée aux côtés de ses confrères français Stephan Villeneuve et irakien Bakhtiyar Addad, qui sont morts dans cette explosion à Mossoul, où ils préparaient un reportage sur la traque de djihadistes français pour Envoyé spécial, de France 2. L'Élysée a annoncé mardi que Stephan Villeneuve allait être fait chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume. Samuel Forey, un troisième journaliste français qui accompagnait Stephan Villeneuve et Véronique Robert, avait aussi été blessé légèrement.