Les quotidiens nationaux s'effondrent

  • A
  • A
Les quotidiens nationaux s'effondrent
La baisse des ventes des quotidiens nationaux s'accélèrent.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les ventes en kiosque de la presse quotidienne nationale ont chuté de 15% en neuf mois.

Les quotidiens nationaux ont vu la baisse de leurs ventes s'accélérer en septembre et affichent sur neuf mois un recul de 7,1%, plombés par une chute de 15,3% de leurs ventes en kiosque, selon les chiffres de l'OJD et leurs déclarations mensuelles, compilés cette semaine par la Correspondance de la Presse. Hormis La Croix, tous les titres sont en recul, le plus touché étant Libération, qui prévoit des résultats déficitaires de plus d'un million d'euros cette année.

En moyenne, en diffusion payée France (comprenant la vente au numéro, les abonnements papier et numériques et la vente aux tiers), le recul sur neuf mois est de 16,5% pour Libération dont une chute de 29,5% pour ses ventes en kiosque, à 102.221 exemplaires. La baisse est aussi de 3,7% pour Le Figaro (dont -10% en kiosque), à 312.933 exemplaires, de 5,1% pour Le Monde (dont -17,5% en kiosque), à 275.132 ex., et de 9,7% pour le Parisien (dont -18% en kiosque) à 250.725 ex. Le recul est aussi de 11,1% pour Aujourd'hui en France (dont -12,1% en kiosque), à 165.142 exemplaires, de 11,03% pour l'Equipe (dont -15,4% en kiosque), à 251.495 exemplaires, et de 1,4% pour Les Echos (dont -13,9% en kiosque), à 122.012 exemplaires.

Seule bonne nouvelle: tirés par la progression de l'usage des tablettes et des smartphones, tous les titres ont profité d'une envolée de leurs ventes en version numérique, avec un bond de +39% en moyenne sur neuf mois pour ce nouveau segment, développé encore très inégalement selon les journaux.