Les mugs Plus belle la vie, c'est fini

  • A
  • A
Les mugs Plus belle la vie, c'est fini
La boutique de "Plus belle la vie", place du Panier, à Marseille.@ MAXPPP
Partagez sur :

DRAME - La production a décidé de retirer sa licence à la boutique officielle de la série, à Marseille. Les fans sont en colère.

Un mauvais feuilleton. C'est un magasin minuscule, mais qui voit défiler jusqu'à 1.500 clients par jour en été. La seule boutique "officielle" de Plus belle la vie, située dans le quartier du Panier, à Marseille, ne pourra plus vendre de produits dérivés de la série à succès de France 3. La société de production Telfrance a en effet décidé de lui retirer sa licence. Le motif est très simple : les ventes de tongues, mugs, sacs et autres tee-shirts ne sont pas assez rentables.

Une décision qui sème la consternation parmi les clients. "C'est une connerie monstrueuse de fermer cet endroit", s'indigne Bernard au micro d'Europe 1. Et cet aficionado n'a pas peur des comparaisons : " visiter cette boutique, pour ceux qui aiment Plus belle la vie, c'est comme aller dans la chapelle Sixtine pour celui qui aime bien la peinture !"

Un enjeu touristique. Mais au-delà des fans, qui viennent de toute la France pour acheter les produits siglés aux couleurs de Plus belle la vie, le prochain retrait des produits dérivés inquiète jusqu'à la mairie de Marseille, qui soutient la boutique. La municipalité sort même un chiffre de son chapeau : chaque année, pas moins de 100.000 touristes se rendraient dans la cité phocéenne uniquement pour se rendre sur les lieux qui ont inspiré le feuilleton, et passer une tête dans la fameuse boutique officielle, selon La Provence.

18/04/2013 clap Plus belle la vie Marseille e1default 930x620

Le retrait de cette licence menacerait ainsi l'économie du quartier. "Depuis six ans, des dizaines de milliers de gens ont découvert le Panier grâce à Plus belle la vie et grâce à cette boutique", avance Philippe Bonifay, le propriétaire de la boutique, au micro d'Europe 1. Et le gérant de mettre en avant l'"importance en termes d'image et de tourisme".

La résistance s'organise. Contactée par le Grand Direct des médias, la société Telfrance dit réfléchir à des alternatives pour qu'il y ait toujours des produits dérivés de Plus belle la vie. En attendant, la résistance s'organise pour sauver la boutique. Une page Facebook de soutien a été lancée lundi. Pour l'instant, avec seulement 500 "likes", les fans ne se bousculent pas, mais certains font part de leur désarroi :





Le gérant se dit même prêt à racheter la licence de la série, mais jusqu'ici, le producteur a toujours refusé, assure-t-il. La colère des fans va-t-elle le faire changer d'avis ? Le feuilleton n'est peut-être pas terminé.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

POLEMIQUE - Cannabis dans Plus belle la vie : pas de sanction pour France 3

TELE - Plus belle la vie : le cannabis, "c'est bien d'en parler"