"Les 12 coups de midi, le combat des maîtres" est "une grande fête familiale", selon Reichmann

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Luc Reichmann est venu présenter au Club de l'été son émission spéciale "Les 12 coups de midi : le combat des maîtres" diffusée vendredi soir avec les meilleurs candidats et une cohorte de personnalités.

Jean-Luc Reichmann présente vendredi soir une émission spéciale des 12 coups de midi intitulée "Le combat des maîtres" sur TF1. Aux côtés de célébrités comme Michaël Youn, Tal, Anne Roumanoff ou encore Florent Payre, les trois meilleurs candidats de l'émission, dont l'emblématique Christian, s'affronteront pour décrocher les 300.000 euros mis en jeu. Des personnalités hautes en couleurs dont l'animateur a vanté l'endurance dans le Club de l'été sur Europe 1, vendredi. 

Une "grande fête familiale". Lors de ces émissions exceptionnelles, Jean-Luc Reichmann "s'amuse de plus en plus. Ça devient une grande fête familiale, un mot très important pour moi. Il y a énormément d'enfants dans le public", observe l'animateur vedette de l'émission depuis huit ans. "Et oui je m'amuse, sinon les gens derrière leur écran ne s'amusent pas. Le but, c'est le partage, le rire et d'apprendre. Il y a quand même une sacrée compétition."

Véronique, première femme à intégrer le top 3 des meilleurs candidats. Car cette émission spéciale conclut une semaine d'épreuves pour les meilleurs candidats de l'histoire des 12 coups de midi. L'actuelle "maîtresse" de l'émission, Véronique, a 94 victoires à son actif. "C'est la première fois qu'une femme arrive à ce niveau du jeu. Elle flirte avec les 100 participations et elle va être confrontée aux trois plus grands maîtres", rappelle, admiratif Jean-Luc Reichmann.

Des candidats devenus héros de feuilleton. Et après tant de jeux remportés, les émissions deviennent des sortes de feuilletons pour les candidats gagnants. "On s'attache [à ces candidats]. J'aime porter les gens", confie Jean-Luc Reichmann. "Le but, c'est qu'ils soient le plus beau possible à un instant T."

De la curiosité et de l'endurance. Mais pour parvenir à ce statut, les candidats doivent avoir certaines qualités selon l'animateur. "Ceux qui y arrivent comme Christian et Véronique, ce sont les vrais compétiteurs, ceux qui sont curieux de tout. Alors ils ont un caractère à ne pas piquer des hannetons, comme dirait ma mère. Et il faut de l'endurance en plus de la curiosité, car on enregistre cinq émissions par jour. Il faut tenir physiquement et être robuste intellectuellement. Véronique répond du début à la fin de l'émission à jusqu'à cinquante questions. Elle a intérêt à être affûtée", reconnaît-il.