Gros succès pour les "Recettes pompettes" sur YouTube

  • A
  • A
Gros succès pour les "Recettes pompettes" sur YouTube
Stéphane Bern et Monsieur Le Poulpe dans le premier épisode des "Recettes pompettes".
Partagez sur :

La polémique née du concept très particulier de cette émission culinaire n'y a rien fait : la vidéo rencontre un vif succès sur Youtube.

"Les Recettes pompettes" ont été critiquées pour ses verres d'alcool qui y sont généreusement partagés. Mais ça n'a pas l'air de déplaire à tous. Mise en ligne sur YouTube mercredi, le premier numéro de la série rencontre en effet un franc succès avec près de 500.000 vues vendredi matin. 

Un concept québécois. Le concept, en provenance du Québec, consiste, sur un plateau de cuisine, à faire faire une recette par un invité. Pour ce premier numéro, le youtubeur Monsieur Poulpe reçoit Stéphane Bern avec qui il va partager moult verres tout en lui proposant quelques épreuves tel un "Vrai-Faux" où le perdant boit un verre et le gagnant... boit un verre ! On y voit aussi les deux hommes, légèrement éméchés, chanter Je te donne de Jean-Jacques Goldman en karaoké. 

"Une apologie de la biture". Malgré le nom poétique de la recette - "œuf mollet princier accompagné d'un écrasé de pommes de terre à la roturière" - l'émission a créé la polémique. Une association de prévention de l'alcoolisme s'est insurgée dès le 5 avril contre cette nouvelle série dans laquelle elle voit "une apologie de la biture"Le ministère de la Santé lui a emboîté le pas, demandant au producteur de l'émission de renoncer à sa mise en ligne et en annonçant que "plusieurs voies de recours" seraient explorées. Selon lui, les "Recettes pompettes" incitent "à la consommation excessive d'alcool".

Un message de prévention... ironique. La production a répliqué à sa manière en faisant précéder le premier épisode d'un avertissement à sa sauce. Au traditionnel message "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération", Monsieur Poulpe ajoute un ironique "sauf avec un bon copain, par exemple moi". Invité du "Petit Journal" le 6 avril, le youtubeur avait défendu le concept en expliquant que "l'alcool est un outil dans cette émission, pour amener l'invité à se montrer sous une autre facette".

On vous laisse juge :