Le Monde pourrait ne pas sortir vendredi

  • A
  • A
Le Monde pourrait ne pas sortir vendredi
@ REUTERS
Partagez sur :

GRÈVE - Les salariés du quotidien Le Monde sont mobilisés "contre le projet de création d'une filiale low-cost". 

Le Monde a été plongé dans le noir vendredi matin. Une coupure d'électricité décidée par la rédaction pour lutter "contre le projet de création d’une filiale low-cost". Pendant près d'une heure, le site du Monde.fr n'a pas été remis à jour. Le Monde ainsi que le magazine M pourraient également ne pas sortir vendredi.

"Réunis en assemblée générale jeudi", les salariés des trois sociétés du groupe Le Monde (Le Monde, LeMonde.fr et Télérama et La Vie) avaient prévenu. Ils avaient décidé de mener vendredi "des actions pouvant entraîner la non-parution du journal, ainsi que des perturbations sur Lemonde.fr". Les salariés ont donc mis leurs menaces à exécution avec cette coupure d'électricité. 



Les raisons de la colère ? La direction a choisi de réunir tous les employés non-journalistes du groupe au sein d’une même filiale, au début de l'année prochaine. "Cette filialisation, en clair la sortie de la SEM (Société Editrice du Monde) de tous les métiers non journalistiques, signifie pour ces dizaines de collègues une remise en cause des conventions collectives de la presse, de leurs droits de salariés, de tout ce qui fait leur attachement à notre maison commune", explique l’intersyndicale dans son communiqué.