Le jeu vidéo moins piraté que la musique

  • A
  • A
Le jeu vidéo moins piraté que la musique
L'industrie du jeu vidéo serait davantage préservée en raison de sa facilité d'adaptation selon la Hadopi@ MAXPPP
Partagez sur :

Une étude de la Hadopi estime que le jeu en ligne est moins piraté que la musique ou la vidéo.

Le jeu vidéo en ligne est moins touché par le piratage que la musique et la vidéo. L'écart entre usages licite et illicite s'avère moins important selon une étude diffusée mercredi par la Hadopi.

Publiée par la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet à l'occasion du congrès de l'Institut de l'audiovisuel et des télécoms en Europe à Montpellier, cette étude souligne que "30% des internautes ayant déclaré un usage licite ont consommé des jeux vidéo en ligne au cours des 12 derniers mois, contre 46% de ceux ayant déclaré un usage illicite, soit un écart de 16 points."

La Hadopi rappelle que cet écart atteint 27 points pour la musique (50% d'usage licite et 77% d'usage illicite) et 32 points pour la vidéo (39% d'usage licite et 71% d'usage illicite).

Le tournant numérique amorcé plus tôt

Pourquoi le jeu vidéo est-il moins touché ? Pour Hadopi, l'explication est simple.

"L’industrie du jeu vidéo - historiquement tournée vers le numérique - a su tirer parti de la rapide transformation des usages en proposant des modèles économiques variés et innovants qui permettent d’élargir les offres en direction du public (...) et les possibilités de financement et de rémunération pour les développeurs et éditeurs", conclut la haute autorité.