Le Grand direct des médias en 4 moments cultes

  • A
  • A
Le Grand direct des médias en 4 moments cultes
@ Dominique Faget / AFP
Partagez sur :

ANNIVERSAIRE - 3000 émissions, ça se fête ! Pour cette journée spéciale, Jean-Marc Morandini a retrouvé tous ses anciens chroniqueurs. Ensemble, ils ont réécouté les meilleurs moments de 12 ans d'antenne. 

Bilan d'étape pour le Grand direct des médias, 3.000 émissions à ce jour. Depuis 12 ans, l'émission a été le témoin privilégié d'un PAF bouleversé, d'un petit écran talonné par internet, d'une télé-réalité qui franchit chaque année de nouvelles limites, et surtout de belles séquences au micro d'Europe 1 ! 

Pour sa 3000ème, Jean-Marc Morandini a retrouvé tout ceux qui ont fait le succès de #LGDM : chroniqueurs, meilleurs invités, humoristes, parrains prestigieux… Pour l'occasion, Faustine Bollaert, de retour sur l'antenne d'Europe 1, a retrouvé les 4 meilleurs moments de l'émission.

La première en 2003. Que faisiez-vous le 25 août 2003 ? Si vous écoutiez Europe 1, vous découvriez une nouvelle émission intitulée Le Grand direct des médias. À sa tête : Jean-Marc Morandini, 38 ans, ex-TF1, parti quelques semaines plus tôt de RMC. 

L'archive diffusée vendredi sur Europe 1 rappellera aux fans de l'émission le premier habillage  du programme et le ton de Jean-Marc Morandini, "sous prozac" dixit Christophe Beaugrand. Aux côtés de Julie, "JMM" promettait une émission "sans concession mais sans méchanceté", "un vrai journal de la télé", avec enquêtes, témoignages et reportages. 

Fou-rire interminable avec Laurence Boccolini. Juillet 2007 : au téléphone, Jean-Marc Morandini reçoit Laurence Boccolini, fraîchement débarquée sur TMC avec Le mur infernal. Avant d'intervenir en direct, l'animatrice a entendu la chronique survoltée de Christophe Beaugrand. C'est avec un fou-rire incontrôlable qu'elle arrive à l'antenne : pendant plus d'une minute, ni Boccolini ni Morandini ne peuvent assurer l'interview attendue.

Claude le Pen raccroche. "Quand vous n'aimez pas, vous n'aimez pas du tout" : c'est ainsi que Faustine Bollaert a lancé vendredi sur Europe 1 l'archive où Jean-Marc Morandini envoie l'économiste Claude le Pen dans les cordes. Celui-ci arrive à l'antenne en disant que le débat proposé "n'apportait pas grand-chose". "Si vous avez le sentiment de vous abaisser en participant à ce débat, vous n'êtes pas indispensable à l'émission", réplique l'animateur, plus qu'agacé. L'échange dure 30 secondes, Le Pen raccroche. 

Julie présentatrice. Vous souvenez-vous de ce jour de mars 2008 où Julie a présenté le Grand direct ? Pour la journée de la femme, Jean-Marc Morandini a échangé sa place avec celle qu'il surnomme "Jolie Julie". À Jean-Marc le poste de meneur de jeu, à Julie le rôle de l'animatrice. La production avait même réalisé des jingles collector "Julie, le Grand direct des médias sur Europe 1". L'occasion de rappeler que ce 3.000ème rendez-vous est aussi celui de Julie, précieuse partenaire du Grand direct des médias depuis la première émission.

À LIRE AUSSI : 

Valérie Damidot, invitée surprise du Grand direct des médias

Les meilleurs moments de la 3.000e du Grand direct des médias