Le bus Europe 1 de la présidentielle prend la route !

  • A
  • A
Le bus Europe 1 de la présidentielle prend la route !
@ Marie Etchegoyen pour Europe 1
Partagez sur :

Europe 1 part à la rencontre des Français : 40 villes, des émissions en région chaque semaine et de nombreuses animations à bord !

C'est aujourd'hui dimanche que démarre le bus Europe 1. Première étape : place Bellecour à Lyon où se retrouvent ce weekend plusieurs candidats à la présidentielle. Pendant deux mois jusqu'au 29 mars, le bus ira de ville en ville Alors à quoi sert ce bus, comment vous auditeurs pourrez monter dedans... les explications avec Eve Roger

"Tous les jours, nous sommes dans une ville différente". Quatre mètres de haut, douze mètres de long : on ne peut pas le rater. De Johnny Hallyday, qui l'a utilisé lors de sa dernière tournée, il reste un compartiment de quatre couchettes, interdit au public, et une déco très rock and roll : un studio radio, bien sûr, pour recevoir des invités, mais aussi, à l'étage, un tout petit bureau de l'Elysée reconstitué, histoire de se prendre en photo sur le fauteuil présidentiel.

En bas, vous trouverez notre Social room pour poser des questions aux candidats à la présidentielle. "Tous les jours, nous sommes dans une ville différente, Lyon, Troyes, Nancy, Metz… et les gens viennent ! Le bus est sur une place, on le voit de très loin, donc les gens viennent, prennent un café, font une photo, posent une question à un candidat ou font une story Instagram", explique Mickaël Frison, responsable des réseaux sociaux à Europe 1

"J’espère qu’on amènera de la bonne humeur et de la joie". Sur son siège, Philippe, le chauffeur, est déjà prêt à partir pour une tournée de deux mois : "il y a 60 jours de prévus, 60 dates, donc on part un peu à l’aventure, sur les routes de France ! Et j’espère qu’on amènera de la bonne humeur et de la joie". Le bus suivra les candidats dans les villes où ils tiendront meeting. Rendez-vous est déjà pris avec Nathalie Arthaud à Troyes mardi et Yannick Jadot à Strasbourg le 15 février, invités du club de la presse de Nicolas Poincaré, à 19h.