LCI : le Conseil d’Etat dit non à TF1

  • A
  • A
LCI : le Conseil d’Etat dit non à TF1
@ LCI / Frédéric Berthet
Partagez sur :

DÉCISION - Saisi en urgence, le Conseil d'Etat a estimé que la décision du CSA ne plaçait pas LCI, promise à la fermeture dans 2 mois, en " véritable situation d'urgence".

C’était un des espoirs de la direction et des salariés de LCI : faire casser la décision du CSA par le Conseil d’Etat. Saisie en urgence, la plus haute des juridictions administratives a fermé ce jeudi la porte à TF1 qui la pressait de revenir sur le “Non” au passage de sa chaîne info sur la TNT gratuite.

"Le juge des référés du Conseil d'Etat rejette la demande de suspension de la décision par laquelle le CSA a refusé d'accorder à LCI l'agrément pour passer d'une diffusion payante à une diffusion gratuite", indique le Conseil d'Etat. Et de justifier : "La décision du CSA ne place pas la société LCI dans une véritable situation d'urgence". Le Conseil d’Etat se prononcera sur le fond début 2015.

À la suite de la décision du CSA, qui a rejeté les passages en clair de LCI, Planète+ et Paris Première, TF1 a annoncé en septembre la suppression de 148 postes. Le groupe prévoit pour LCI la fin de l’antenne 24h/24 au 31 décembre prochain. La chaîne infos, 20 ans cette année, devrait produire des contenus pour internet, en plus de quelques débats et des flashs.