Laurence Pieau : "Johnny Hallyday avait une obsession très forte : protéger Jade et Joy"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans Village médias sur Europe 1, la directrice de la rédaction du magazine "Closer" évoque la bataille judiciaire annoncée pour l'héritage de Johnny Hallyday.

INTERVIEW

Un clan qui apparaît déchiré. Lundi, Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday, a annoncé via ses avocats qu'elle souhaitait contester le testament de son père, qui confierait "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa seule épouse Laeticia. Cette dernière n'a pas tardé à réagir, exprimant son "écœurement". En moins de 24 heures, les belles images d'union à l'église de la Madeleine ont volé en éclat.

Une aide financière à Laura Smet et David Hallyday. Dans Village Médias, sur Europe 1, Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer, explique : "Ce qui a choqué tout le monde, à juste titre, c'est que le nom de Johnny Hallyday, l'utilisation de ses droits moraux, reviennent exclusivement à Læticia Hallyday et ses deux filles, Jade et Joy".

Vendredi, le magazine people prévoit un long article au sujet de l'héritage du chanteur mort. "On révèle notamment que Johnny a aidé régulièrement Laura Smet, financièrement, depuis ses 20 ans, et qu'il a aussi aidé David dans les années 1990", annonce Laurence Pieau. "Est-ce qu'il a considéré que cet argent donné, soldait les comptes ? Et qu'il les avait suffisamment aidé financièrement pour ne pas les aider encore ensuite ? C'est possible, cela fait partie des hypothèses", estime la directrice de la rédaction de Closer.

Des "informateurs dans les deux camps". Pour construire l'article qui sera publié demain, Laurence Pieau confie avoir des "informations fiables" et des "informateurs dans les deux camps, des proches". "Ce que l'on sait aussi, c'est qu'il y a avait une obsession très forte chez Johnny Hallyday : protéger Jade et Joy, les deux petites filles qu'il a eues avec Læticia Hallyday", indique la journaliste. Le testament tant contesté, qui date de 2014, prévoit ainsi qu'en cas de pré-décès de Læticia (si elle était morte avant le chanteur), l'argent revenait à Jade et Joy à la mort de la star. Une longue guerre médiatique s'annonce. Le conflit judiciaire, lui, devrait être tout aussi étendu.

Qui est Elyette Boudou, la grand-mère de Laeticia qui gère les sociétés du couple Hallyday :