Lady Gaga aura son "Facebook"

  • A
  • A
Lady Gaga aura son "Facebook"
@ REUTERS
Partagez sur :

La chanteuse américaine va lancer un réseau social en partenariat avec Google.

Encore une fois, Lady Gaga fait dans le gigantesque. La chanteuse aux mille facettes vient en effet d’annoncer le lancement prochain d’un nouveau réseau social « made in Gaga ».

La face "business" de Lagy Gaga

Baptisé The Blackplane, le projet a été élaboré en collaboration avec le patron de Google, Eric Schmidt, avec lequel elle avait déjà travaillé dans le cadre d’une campagne de publicité pour Google Chrome, le navigateur.

Lady Gaga a déjà "prêté" son image à Google :

Selon les informations du New York Times, un milliard de fonds d’investissement ont été levés par Google. Lady Gaga, elle, détiendra 20% de cette nouvelle entreprise et partagera le capital avec un de ses managers, Troy Carter.

L’envergure planétaire du succès de la chanteuse fait d’elle une véritable businesswoman. Mais l’idée de créer une plateforme ne vient pas directement d’elle. L’initiative provient en effet de son manager, Matthew Michelsen, qui a tiré les leçons de l’échec du réseau social musical Ping, lancé par le patron de Apple, Steeve Jobs, en septembre 2010.

Ping n’avait pas obtenu le succès escompté car il n’intégrait pas assez les renvois vers les comptes officiels Twitter et Facebook des artistes, une source de popularité sur Internet.

Fédérer ses admirateurs

Pour l’heure, une chose est sûre. Le vivier de « clients » potentiels du réseau social est bel et bien présent. Avec ses 10 millions de followers sur Twitter et ses 38 millions d'amis sur Facebook, Lady Gaga a fait de la toile un lieu de rassemblement pour sa cause. L’objectif de cette nouvelle plateforme sera donc principalement d’englober à la fois Facebook et Twitter.

Concrètement, The Blackplane proposera aux internautes de jongler sur la plateforme de se regrouper en fonction de leurs centres d’intérêt : musique, cinéma, sports… Différents outils personnalisés permettront de s’y retrouver, selon une maquette travaillée à la sauce Lady Gaga.

Toutefois, les détails techniques de ce projet restent secrets. Son succès semble en tout cas bâti avant même son "avènement".