Lactalis obtient l'interdiction de rediffusion d'une partie d'un reportage d'Envoyé Spécial

  • A
  • A
Lactalis obtient l'interdiction de rediffusion d'une partie d'un reportage d'Envoyé Spécial
Lactalis a annoncé qu'il "portera plainte contre la chaîne". (Illustration)@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Lactalis avait saisi le tribunal de grande instance de Laval. Selon lui, un reportage diffusé sur France 2, le 13 octobre, "met gravement en cause le groupe".

Le géant laitier Lactalis a déclaré jeudi avoir obtenu en référé l'interdiction de la rediffusion d'une partie de l'émission de France 2 Envoyé Spécial et indique dans un communiqué qu'il "portera plainte contre la chaîne". Le jeudi 13 octobre, la chaîne de télévision France 2 a diffusé dans le cadre d'Envoyé Spécial "un reportage mettant gravement en cause le groupe Lactalis et son Président Emmanuel Besnier", ce qui avait poussé le groupe à saisir le tribunal de grande instance de Laval en référé afin de "mettre un terme à ces attaques injustifiées et à la diffusion d'une émission uniquement à charge", explique-t-il dans son communiqué.

"Des amalgames". Selon Lactalis, ce reportage, qui vient "couronner près de deux mois d'une intense campagne de dénigrement", "accumule les contrevérités et les amalgames" et "constitue une désinformation inacceptable". Sollicité par l'AFP, France 2 n'a pas fait de commentaires sur ce dossier.

Accord sur le prix du lait. L'été a été marqué par une mobilisation nationale sans précédent des éleveurs laitiers et des syndicats agricoles contre le géant laitier, et un accord a finalement été trouvé le 30 août pour un relèvement du prix auquel Lactalis achète le litre de lait aux producteurs.