Accusé de viols, Bill Cosby est boudé par la télé américaine

  • A
  • A
Accusé de viols, Bill Cosby est boudé par la télé américaine
Bill Cosby en 1985 dans le générique du Cosby Show@ Reuters
Partagez sur :

MAUVAIS FILM - Accusé de viols par une quinzaine de femmes, Bill Cosby, 77 ans, est mis au ban des médias américains. L'acteur se refuse à répondre. 

Pour beaucoup, il restait encore, vingt ans après la fin de la série, Cliff Huxtable, le héros du Cosby Show,une série découverte en France sur M6. De 1984 à 1992, Bill Cosby a ainsi incarné le père de famille modèle, entouré de Clair, son épouse, et de ses enfants Sondra, Denise, Vanessa, Rudy et Theo. Avec un humour pince sans rire et ses grimaces, le bon docteur Huxtable apprenait à ses filles à grandir dans la classe moyenne aisée de New York.

Cosby reste silencieux. Bill Cosby, 77 ans, est aujourd’hui accusé de viols par une quinzaine de femmes. Un scandale tel qu’il pousse les médias américains à annuler tous leurs projets avec le comédien. NBC, diffuseur du Cosby Show dans les années 1980, annonce renoncer à une ébauche de nouvelle série. Netflix reporte sine die le tournage d’un documentaire et plusieurs émissions ont retiré Cosby de leurs listes d’invités.



Ces annulations ont été décidées des deux côtés, fait savoir l’agent de l’acteur, car Bill Cosby n’entend pas s’exprimer sur ces affaires. Invité à la radio publique le 15 novembre, c’est par un silence qu’il a répondu à la question d’un journaliste sur les faits qui lui sont reprochés.

Déjà accusé en 2005. De premières accusations d’abus sexuels avaient déjà visé Bill Cosby il y a dix ans. Andrea Constand accusait alors le comédien de l’avoir droguée pour l’agresser sexuellement. L’accusation disait disposer des témoignages anonymes de 13 autres femmes : un accord financier avait mis fin à la procédure en 2006.

Le cas de Bill Cosby est revenu dans la lumière en octobre 2014 avec le sketch d'un humoriste nommé Hannibal Buress : sur scène, il interpelle Bill Cosby, le traite de violeur et invite le public à se renseigner sur internet

"C’était monsieur Amérique" De quoi déclencher les témoignages de quatre femmes : Barbara Bowman, artiste, Tamara Green, ex-avocate, Joan Tarshis, ex-actrice et Janice Dickinson, ancienne mannequin, sont sorties de l'ombre ces derniers jours. Toutes affirment que Bill Cosby les a violées, dans les années 1970 et 1980, alors qu’elles étaient sous l’effet de drogues ou de médicaments. "Je n'ai pas prévenu la police parce que je n'avais que 19 ans à l'époque. J'avais peur et je pensais que personne n'allait me croire. Cosby, c'était monsieur Amérique", a expliqué Joan Tarshis.



Un communiqué de l’avocat de Billy Cosby le 16 novembre indiquait que la star du Cosby Show n’entendait pas répondre à ces accusations "vieilles d’une décennie et infondés". Un second communiqué, rédigé conjointement par les conseils de Cosby et Andrea Constand, rappelle leur arrangement financier de 2006 et précise que ni lui ni elle n’ont l’intention de s’exprimer.