La PDG de FremantleMedia ("Nouvelle Star") "travaille à résoudre la situation"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Monica Galer a indiqué qu'elle espérait trouver rapidement une solution, après l'accrochage entre Gilles Verdez et JoeyStarr, mardi soir, sur D8.

INTERVIEW

Monica Galer, la PDG de FremantleMedia, qui produit l'émission Nouvelle Star, a réagi mercredi sur Europe 1 à la polémique née de la gifle infligée par l'un des jurés du télé-crochet, JoeyStarr, à l'un des chroniqueurs de l'émission Touche pas à mon poste, Gilles Verdez.

Nouvelle Star était au courant du happening. "Avec Franck Appietto (le patron de D8, ndlr), on travaille à résoudre cette situation et j'ai toute confiance qu'on va y arriver", a expliqué Monica Galer. Elle a par ailleurs indiqué que Nouvelle Star était "au courant que quelqu'un de TPMP viendrait sur le plateau". "Aujourd'hui, on ne peut pas faire un happening sans que les gens soient prévenus, car les mesures de sécurité ont augmenté", a indiqué la PDG de FremantleMedia. "En revanche, ce qui devait se passer (dans le happening, ndlr) a été augmenté sur le moment".

Le patron de D8 désapprouve l'attitude de JoeyStarr. Concernant la présence ou non de JoeyStarr la semaine prochaine dans le télé-crochet, la PDG de FremantleMedia n'a pas voulu s'engager. Monica Galer a cependant indiqué : "Je ne regrette absolument pas (d'avoir engagé JoeyStarr, ndlr)". Sur Europe 1, le patron de D8, Franck Appietto, a lui aussi réagi à cette polémique qui a enflammé les réseaux sociaux dès mardi soir. "On désapprouve totalement l'attitude de JoeyStarr", a-t-il expliqué. "On ne peut pas accepter qu'une personnalité de l'antenne puisse lever la main sur une autre".

Dans Touche pas à mon poste, sur D8, mardi soir. Gilles Verdez, un des chroniqueurs de TPMP, a voulu rendre visite à JoeyStarr dans sa loge avant l’émission Nouvelle StarLe rappeur n’a visiblement pas apprécié : il a ainsi giflé le chroniqueur, provoquant la colère de Cyril Hanouna, en plein direct. Quelques minutes plus tard, l’animateur de Touche pas à mon poste a décidé d’annuler l’émission de mercredi, par solidarité avec Gilles Verdez.