La fin des QAG sur France 3 fait grincer des dents

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A partir d’octobre, les questions d’actualité au gouvernement, les mardis et mercredis à 15 heures seront diffusées sur LCP. Avec fatalement une exposition moindre.

C’est bientôt la fin d’une tradition, voire d’une institution, vieille de plus de 30 ans. Depuis 1983, les questions au gouvernement, ou QAG, sont diffusées sur France 3. Mais à partir d’octobre, c’est LCP, la chaîne parlementaire, qui prendra la relève. Le choix peut être logique, mais elle fait déjà grincer des dents, en particulier chez les députés de l’opposition.

Le panier de courses de Corbière, le chant de Lassalle... En effet, pour eux, les questions au gouvernement sur France 3, c’est la fenêtre médiatique pour faire des coups de com’. Souvenez-vous d’Alexis Corbière, de la France insoumise, et son panier de courses à 5 euros brandi sur les bancs de l’Assemblée, à la fin du mois de juillet dernier. Autre exemple plus lointain, mais célébrissime. C’était le 3 juin 2003, à 15h12 précises :

"Comment il s’appelle lui ?", lance Jean-Louis Debré, alors président de l’Assemblée nationale. Lui, il s’appelle Jean Lassalle, alors très peu connu en 2003. Depuis, le député des Pyrénées-Atlantiques a gagné en notoriété, notamment en étant candidat lors de la dernière élection présidentielle. Et en 2003, il n’avait pas choisi l’horaire de son coup d’éclat, 15h12, par hasard. "Parce que je sais que ça va avoir un écho national", admet sans problème Jean Lassalle. "Parce que ça va passer sur FR3 (sic) et comme FR3 est quand même une des chaînes de la télévision publique nationale, ça va ensuite être repris."

"LCP, c'est des queues de cerise". Et selon Jean Lassalle, le passage de France 3 à LCP est une catastrophe annoncée, question audiences. "C’est dégueulasse, complètement anti-démocratique. LCP, c’est des queues de cerise", déplore l’élu. "Nous sommes à combien, 30.000 ? Et encore, je suis large. C’est comme si tout d’un coup vous courriez le Tour de France devant 30 personnes."

Pour le coup, Jean Lassalle exagère. LCP ne revendique pas 30.000 téléspectateurs, mais 100.000 en moyenne. Mais il n’a pas non plus complètement tort. Sur France 3, 250.000 téléspectateurs en moyenne suivaient le programme. L’opposition dénonce déjà une parole muselée.