La directrice du Monde répond aux accusations de NKM

  • A
  • A
La directrice du Monde répond aux accusations de NKM
Nathalie Nougayrède dirige le journal "Le Monde".@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDÉO - La candidate UMP à la mairie de Paris avait accusé une journaliste du quotidien de favoriser Anne Hidalgo dans son traitement de la campagne.

Mauvaise ambiance. Les relations sont houleuses entre Nathalie Kosciusko-Morizet et le journal Le Monde. La candidate de l'UMP à la mairie de Paris avait mis en cause, en février, la journaliste Béatrice Gurrey, chargée de couvrir la campagne parisienne pour le quotidien du soir, l'accusant de favoriser son adversaire socialiste Anne Hidalgo. Des accusations réfutées en bloc par Nathalie Nougayrède, la directrice des rédactions du Monde, invitée dimanche de l'émission Médias le magazine sur France 5.

"C'est totalement infondé". "Quand on est homme politique ou femme politique, je trouve que d'accuser le journal ou la journaliste qui écrit sur soi, sur sa campagne, c'est un peu le dernier instrument à utiliser, c'est un peu le dernier argument à utiliser", a lancé Nathalie Nougayrède. "C'est totalement infondé", a-t-elle jugé à propos des critiques de NKM.

Et pour la directrice du Monde, pas question de remettre en question la ligne du journal : "la direction a totalement soutenu le travail de Béatrice Gurrey qui est une de nos journalistes politiques les plus expérimentées. J'ai fait savoir dès le mois de janvier à Nathalie Kosciusko-Morizet que la direction soutenait cette journaliste et n'entendait en rien renoncer à son dispositif tel qu'il est".

>> Regardez la réponse de Nathalie Nougayrède :



Une lettre incendiaire. Dans une lettre adressée en février à la direction du Monde et révélée par Le Lab, Nathalie Kosciusko-Morizet avait écrit tout le mal qu'elle pensait de Béatrice Gurrey. Dénonçant la "livraison de mensonges et de haine" que déposerait la journaliste dans les colonnes du quotidien, la députée la taxait d'"incompétence" et se disait victime d'un "acharnement".

"Evidemment, si vous lisez toute la journée les articles de madame Gurrey dans Le Monde, vous vous dites: "Wahou quel acharnement !". Mais c'est des gens qui défendent le système et quelque part y participent", s'était également indignée NKM sur LCP, le 19 février. Et d'ajouter, à propos de Béatrice Gurrey, que "c'est une journaliste qui est manifestement la 21e tête de liste de Mme Hidalgo à Paris".