Koh-Lanta : un candidat est un ancien braqueur

  • A
  • A
Koh-Lanta : un candidat est un ancien braqueur
@ TF1
Partagez sur :

TELE - Qui est vraiment Cédric, chef de la tribu rouge dans Koh-Lanta sur TF1 ? Le candidat dévoile aujourd'hui son passé judiciaire, marqué par plusieurs mois de prison. Des informations que la production du jeu ignorait. 

Fans de Koh-Lanta, vous ne regarderez peut-être plus l'émission du même œil. Le programme, diffusé chaque vendredi sur TF1 jusqu'à cet été, accueille dans son casting un ancien criminel à la personnalité très critiquée. Il s'agit de Cédric, 36 ans, chef de l'équipe rouge. Présenté à l'antenne comme un "animal à sang froid", "séducteur", "stratège", Cédric dévoile son secret dans les colonnes du Parisien : il a, dit-il, "commis des erreurs de jeunesse". 

En fait d'erreurs de jeunesse, le candidat étale un passé judiciaire chargé. Celui qui est aujourd'hui consultant en entreprise a été impliqué, au début des années 2000 à Montpellier, dans des vols, des contrefaçons, des faux et usages de faux. Cédric a aussi fait six mois de prison pour le braquage d'un restaurant. Dans Le Parisien, il explique avoir été influencé par de mauvaises personnes.



La production ne savait rien. AdventureLine Productions, la société aux manettes de Koh-Lanta, pouvait-elle ignorer les années sombres du candidat ? Dans Le Parisien, Cédric explique lui-même qu'il a fourni, comme demandé, son casier judiciaire. Un document où ses condamnations, trop anciennes, n'apparaissent plus aujourd'hui. 

Quant à la directrice de casting, avec qui un entretien est organisé lors du recrutement, Cédric ne l'a pas mise dans la confidence. "C'est ancien, j'ai changé, je suis totalement à l'opposé de ce que j'étais. Je n'y pensais plus. Et je ne les ai pas mis au courant de ça", reconnait-il. Cette affaire ne devrait pas affecter le déroulement des épisodes à venir, déjà tournés et dont le montage est pratiquement terminé. 

Le portrait peu glorieux d'anciens amis. Cédric dit avoir changé et avoir totalement rompu avec sa vie d'avant. Le Parisien a interrogé d'anciennes connaissances du jeune homme. Doux euphémisme que d'affirmer qu'ils gardent un mauvais souvenir du garçon. "Il nous a fait croire qu'il avait le cancer pour nous soutirer de l'argent", raconte ainsi une ancienne voisine. "Au commissariat, je suis tombée sur son père alors qu'il m'avait dit qu'il était mort du cancer", ajoute une ancienne petite amie. "C'est un véritable mythomane", surenchérit un ancien proche. 

Cédric, lui, dit ne pas se reconnaître dans ce portrait au vitriol. "Je n'ai jamais rien inventé", assure-t-il. Celui qui dit s'être racheté une conduite résume sa vie d'aujourd'hui en une phrase : il est un "célibataire avec un chat". 

>> LIRE AUSSI - Koh-Lanta rendra hommage aux victimes de Dropped

>> LIRE AUSSI - Koh-Lanta Johor : ce que nous réserve la nouvelle saison