Karine Le Marchand : "je suis fière de l'image de l'agriculture qui évolue"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'animatrice lance lundi la neuvième saison de L'amour est dans le pré sur M6.

Karine Le Marchand, au nom de l'agriculture. Après deux soirées de diffusion des "Que sont-ils devenus ?", M6 donne lundi soir le coup d'envoi de la neuvième saison de L'amour est dans le pré. L'occasion pour Karine Le Marchand de répondre aux questions du Grand Direct des médias sur Europe 1. De quoi est-elle la plus fière après huit ans aux commandes de l'émission ? "Je suis fière de l'image qui évolue de l'agriculture", a-t-elle affirmé. Pour Karine Le Marchand, l'émission a aussi permis d'apporter de la reconnaissance aux agriculteurs. "Je me suis aperçue d'une chose : les agriculteurs, ils ne deviennent pas agriculteurs comme ça", a-t-elle expliqué. "Souvent, c'est l'un des deux ou trois enfants qui a fait le moins d'études, donc c'est basé sur un échec. Ce n'est pas forcément un choix que de dire 'je vais reprendre la ferme de mes parents'".

Des hommes en mal de "reconnaissance" mais qui ont peur. "Donc ce sont des gens qui se construisent sur une faille narcissique", a poursuivi l'animatrice. "Tout d'un coup, le fait que la télévision les reconnaissent, le fait qu'ils aient du courrier de femmes qui leur écrivent et qui leur donnent de la valeur, il y a vraiment un avant et un après, et l'estime de soi de ces gens là, elle est incroyable après".

Mais Karine Le Marchand conçoit qu'il n'est pas évident pour des agriculteurs de se porter candidats à L'amour est dans le pré. "C'est toujours délicat parce qu'on a peur d'être caricaturé, on a peur d'être le paysan du coin, on ne sait pas ce que la télé va faire de vous", a-t-elle concédé. "Donc même s'ils nous font confiance, ils ont aussi peur de l'image". Des images à découvrir dès lundi soir sur M6.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

© Reuters

VIDÉO - Karine Le Marchand vit un "enfer" avec les paparazzis