Son éviction, son avenir, son remplaçant : Julien Lepers s'explique

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW - Pour sa première interview radio après son éviction de France 3 et de "Questions pour un champion", Julien Lepers était l'invité exceptionnel du "Grand direct des médias".

INTERVIEW

Julien Lepers n'animera plus Questions pour un champion. France 3 a officialisé l'information le 7 janvier dernier, lors de la conférence de presse de Dana Hastier, directrice exécutive de la chaîne. Samuel Etienne le remplacera à partir du 22 février. L'animateur est revenu sur cette éviction et a évoqué son avenir jeudi dans le "Grand direct des médias".

La méthode ne passe pas. "Quel crime ai-je commis pour mériter ça ?" Julien Lepers ne digère toujours pas son éviction de France 3. Au micro d'Europe 1, il a expliqué : "je n'ai même pas eu le temps de dire au revoir à mes équipes et à mon public. (...) Pas un regard, pas un merci, pas de pot de départ !" C'est Dana Hastier qui lui a fait savoir qu'il ne serait plus à l'antenne. "Le face à face avec Dana Hastier a été terrible. (...) Elle m'a dit 'les gens ne vous aiment pas'. Je n'y crois pas, c'est bidon ! Il n'y a aucune justification".


Lepers : "quel crime ai-je commis ?"par Europe1fr

Julien Lepers a également assuré pressentir depuis un an et demi que la chaîne ne voulait plus de lui. "On ne vous dit rien, mais on vous le fait sentir. Quand toutes les autres émissions sont données à d'autres animateurs qu'à moi, vous avez compris", a-t-il déploré. Pour autant, il assure n'être "jaloux de personne", et surtout pas de Cyril Féraud, qui officie juste avant lui avec le jeu Slam. "J'aime beaucoup Cyril", a-t-il déclaré.

Julien Lepers n'en veut pas à son successeur. Au sujet de Samuel Etienne qui reprendra le flambeau à la présentation de Questions pour un champion, Julien Lepers a indiqué "souhaiter bonne chance" au journaliste. "Ce n'est pas de sa faute. On lui propose cela, il le prend". Mais en cas de revirement de la part de France 3, Julien Lepers s'est voulu clair. "C'est trop tard, le mal est fait. Je suis très meurtri. (...) J'ai donné 28 ans de ma vie et être traité de la sorte, c'est inadmissible". Pour l'instant, aucune action judiciaire n'est prévue mais l'animateur n'exclut rien : "Tout cela est entre les mains des avocats".


Lepers : "Bonne chance" à Samuel Etiennepar Europe1fr

Sur D8 avec Cyril Hanouna ? Le futur ex-animateur de Questions pour un champion a assuré avoir déjà reçu plusieurs propositions de projets. Des rumeurs l'envoient notamment sur D8, dans l'émission Touche pas à mon poste, de Cyril Hanouna. "Oui, il m'a proposé de rejoindre l'équipe. On verra plus tard", a-t-il confié au micro d'Europe 1. "Je veux travailler avec une équipe que j'aime et qui m'aime", a-t-il expliqué. "Au fond de moi, j'ai envie de faire du 'late-night show'", a-t-il dit en référence aux émissions de talks shows américaines, agrémentées de pastilles humoristiques, diffusées après 23h30. "Du jeu ? Pourquoi pas, cela dépend de quoi".