José Anigo menace les "Guignols de l'info" d'une plainte

  • A
  • A
José Anigo menace les "Guignols de l'info" d'une plainte
José Anigo, directeur sportif de l'OM.@ MAXPPP
Partagez sur :

"On ne plaisante pas avec la mort", estime le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, une semaine après l'assassinat de son fils Adrien.

L'INFO. José Anigo est en colère. Huit jours après l'assassinat de son fils Adrien, abattu dans les quartiers nord de Marseille, le directeur sportif de l'OM s'est confié au journal L'Equipevendredi. "Mercredi, je suis allé porter plainte contre X pour assassinat devant le procureur de la République de Marseille", a-t-il annoncé. "Je vais aussi déposer plainte contre Canal+ et les Guignols."

"Je voudrais être perçu comme je suis". "On ne peut pas rire de tout et on ne plaisante pas avec la mort", a martelé José Anigo pour justifier cette plainte. Dans la même interview, interrogé sur un éventuel lien entre l'assassinat de son fils et l'OM, il a dénoncé des "amalgames pourris". "Je veux que ça s'arrête, ça me rend fou", a-t-il insisté. Et José Anigo de poursuivre : "Ma morphologie et les traits de mon visage donnent de moi une mauvaise image. Mais je ne suis pas celui que l'on décrit trop souvent et je voudrais être perçu comme je suis. Je ne suis ni un délinquant, ni un voyou, ni un voleur."

Les sketchs à l'origine de son indignation. Le lendemain de la mort d'Adrien Anigo, les Guignols de l'info ont diffusé deux sketchs sur le sujet, dont l'un mettait en scène la marionnette de Bernard Tapie. L'émission de Canal+ moquait de supposés liens entre l'OM et le milieu marseillais.

>> Regardez les sketchs incriminés (à partir de 2:25) :